job crating

Job crafting : améliorer votre quotidien au travail sans en changer

Pouvoir retrouver du plaisir au travail sans tout chambouler, sans prise de risque, ça fait rêver non ?

C’est le principe du Job Crafting, pour façonner votre vie professionnelle à votre image.

 

Les origines, les principes clés, et la méthode à mettre en place pour améliorer votre quotidien avec le Job Crafting c’est maintenant !

 

Le job crafting : façonnez-vous un job sur mesure !


job crafting mode d'emploi

Origine du job crafting

En anglais, le terme « crafts » correspond à l’artisanat et aux travaux manuels. Dans la notion de « job crafting » , il y a donc l’idée de modeler son emploi pour aller se créer un job « sur-mesure »

Le concept a été introduit en 2007 par les chercheuses Amy Wrzesniewski et Jane Dutton. Pour elles, il est possible d’aller jouer sur trois vecteurs pour faire du job crafting :

  • Les tâches.
  • Les relations au travail
  • L’aspect cognitif, le sens de son travail

 

Intérêt du job crafting

L’objectif du Job Crafting est d’augmenter votre motivation, votre implication et votre efficacité sans forcément tout changer.

Le Job Crafting vous permet de retrouver du plaisir au travail en modifiant ce qui ne vous convient pas sur tout ou partie de ces vecteurs.

En agissant ainsi vous comprenez que vous pouvez être acteur de votre vie professionnelle.

Les entreprises ont adhéré à ce principe qui est souvent gagnant gagnant puisqu’on ne compte plus les études qui montrent à quel point des employés motivés augmentent la productivité, et vice versa ! Je souligne ce point parce qu’il est important de comprendre que votre intérêt peut devenir celui de l’entreprise qui y gagne un employé motivé, un recrutement en moins à lancer, etc. !



Est-ce que le Job Crafting fonctionne pour tout le monde ?

(si je suis vraiment au bout du rouleau par exemple ?!)


job crafting pour et contre

OUI !

Quand vous avez envie de changer de job, il peut y avoir 1001 raisons :

 

Mais vous pouvez aussi avoir 1001 freins dont je parle souvent ici :

 

Le Job Crafting est donc séduisant face à toutes ces peurs puisque le message est bien de commencer par changer des choses dans votre job sans tout changer !

 

Et en effet, mon 1er conseil quand vous m’appelez dans les calls découvertes, parfois au bout du rouleau, est de ne pas quitter votre job tout de suite (sauf harcèlement, dépression, … évidemment) parce qu’on ne sait jamais sur quoi l’analyse de votre situation va aboutir,  comme j’en parlais dans l’article « autopsie d’une reconversion » !

Selon la situation, la compréhension de vos besoins va vous amener à « juste » changer quelques paramètres dans votre emploi actuel, ou à une reconversion 180°.

La compréhension de ce qui vous rendra épanoui au travail, de ce qui ne vous convient pas aujourd’hui et de ce qui pourrait être amélioré est donc utile pour tous.

Il s’agit de prendre la main sur votre vie professionnelle en apprenant à vous connaître pour pouvoir mieux guider vos actions.

 

 

ET NON !

Réponse de normande (que je ne suis pas !), la méthode fonctionne pour tout le monde dans le principe d’analyser ce qui va ou pas dans votre métier et de voir ce qui pourrait être modifié pour que vous vous sentiez mieux.

Mais si l’analyse de la situation va donner à certains des pistes d’actions pour améliorer le quotidien de manière efficace et suffisante.

Pour d’autres, elle peut montrer que « rien ne va » ! .

Dans ce cas, le Job Crafting peut être utile pour améliorer la situation le temps de lancer une reconversion, une création d’entreprise, etc. Mais pas suffisant. Et il faut faire « attention » dans ce cas-là à ne pas utiliser le Job Crafting comme un pansement, bloqué par les peurs, mais bien comme un tremplin vers la suite.

Mon rôle dans les accompagnements est de vous pousser à aller au bout de l’exercice si vous avez des envies de gros changements :

  • d’aller réellement contacter des professionnels,
  • faire des stages,
  • évaluer les risques et les atouts d’un changement…

Vous pouvez ensuite prendre la décision d’un petit ou d’un gros changement mais en connaissance de cause.

Donc le Job Crafting est dans tous les cas un point de départ pour :

  • comprendre ce qui ne va pas dans votre job
  • peut être amélioré
  • … ou pas ! Et le « ou pas » ne doit donc pas être négligé pour passer dans ce cas à une autre stratégie !
VOUS AIMEREZ AUSSI cet article :   Témoignage de reconversion après une carrière d'infirmière

Job Crafting : la méthode pour améliorer votre quotidien au travail !


JOB CRAFTING EXERCICES

JOB CRAFTING : comment procéder ?

 

Le Job Crafting propose donc d’aller modeler votre travail à votre image sur les 3 axes relevés plus haut que les auteurs identifient comme les axes permettant de s’épanouir au travail soit :

  • Les tâches.
  • Les relations.
  • L’aspect cognitif / le sens

 

Je me permettrais ici pour vous aider à Job Crafter de vous proposer ma méthode des 3 curseurs© qui reprend ces 3 éléments mais en rajoute d’autres qui m’ont semblé pertinents lorsque j’ai mis au point cette méthode pour vous aider à un trouver VOTRE job « idéal ».

 

QUOI

Il s’agit ici effectivement d’aller travailler sur les tâches, ce que vous faites concrètement de vos journées mais plus précisément en apprenant à comprendre au sein de ces tâches ce que vous aimez faire, ce que vous souhaitez garder / développer, vos talents naturels, vos forces pour les pousser à fond.

Il va donc falloir que vous puissiez :

  • établir la liste des tâches et missions que vous exercez
  • comprendre celles qui vous apportent du plaisir ou pas
  • voir comment faire évoluer ces missions

 

Un exercice pour évaluer et faire évoluer : 

  • notez pendant 15 jours vos tâches quotidiennes
  • aidez-vous de votre fiche de poste pour lister vos tâches aussi si besoin
  • repensez aussi à des missions que vous pouvez faire et qui vous motivent ou que vous aimeriez faire
  • et notez pour toutes ces missions / tâches : de 1 à 5 si vous les faites bien, si vous les faites avec plaisir et le temps que cela représente dans votre emploi du temps en %
  • Selon cette analyse, que pourriez-vous faire évoluer en priorité pour trouver plus de plaisir ?

Un article pour aller plus loin et identifier vos forces professionnelles : Appuyez-vous sur vos forces

 

POURQUOI

Le sens ne fait pas tout à lui tout seul.

Je le répète souvent en accompagnant par exemple des personnes travaillant dans l’humanitaire, mais dans un contenu de poste qui ne leur convient pas. Si vous ne voulez plus faire de comptabilité par exemple, le faire dans un domaine qui a du sens pour vous va peut-être vous aider un temps mais ne suffira sans doute pas.

Pour autant, quand on perd le sens de son travail, quand on ne sait plus à quoi sert ce qu’on fait et qu’on n’est plus aligné avec ce que notre travail apporte, on peut se sentir très mal. Et il est donc important de réfléchir à cette question de ce que vous souhaitez apporter avec votre travail, à vos valeurs.

La question du sens n’a pas de réponse dans l’absolu, ce qui a du sens pour vous n’en a peut-être pas pour d’autres.

 

Un exercice pour évaluer et faire évoluer : 

  • Sur une échelle de 1 à 5, vous sentez vous en accord avec le domaine d’activités de votre entreprise ?
  • En prenant vos 5 valeurs phares (vous pouvez vous aider de cet article si besoin : Identifier vos valeurs phares), vous sentez vous en accord ou pas avec votre entreprise et votre travail ?
  • Que pourriez-vous faire au sein de votre entreprise pour être plus en accord avec vos valeurs et ce qui vous tient à cœur dans la vie ?

Pour aller plus loin et identifier votre « pourquoi » : 

Je veux un métier qui a du sens … mais encore !

 

 

COMMENT : les relations et tout le reste !

Le comment comprend évidemment les relations qui sont clés dans notre bien-être mais aussi : le salaire, le mode de travail (présentiel, distanciel, open space…),le type de management, ….

 

Un exercice pour évaluer et faire évoluer : 

  • Ici je vous propose de noter ce qui est important pour VOUS et de mettre en une note encore entre 1 et 5 sur votre situation actuelle sur chaque critère.
  • Puis de réfléchir à ce que vous pourriez faire pour faire évoluer la situation.
VOUS AIMEREZ AUSSI cet article :   Reconversion en sophrologie : témoignage de Catherine

Pour aller plus loin !


Une fois que vous avez fait cette évaluation, vous avez des notes sur les 3 curseurs et identifier les notes les plus basses.

Je parle de la méthode des 3 curseurs puisqu’il va s’agir pour vous sentir bien dans votre job, d’ajuster ces curseurs selon VOS priorités.

Ainsi vous pouvez avoir une très mauvaise note à quelque chose qui finalement n’a pas beaucoup d’importance pour vous et la priorité n’est donc peut-être pas là. Prenez donc le temps, avant de vous lancer, de réfléchir au sein de tous ces critères à ce qui est le plus important pour vous aujourd’hui et

classez les actions à mener par ordre d’importance.

 

Vous allez ainsi pour améliorer votre quotidien au travail en ayant compris ce qui est important pour vous.

 

Mais comme je le disais au départ, il est des cas où c’est plus difficile : si vous notez le QUOI, le POURQUOI et le COMMENT par exemple assez bas, il va être difficile de rester à ce poste !

Et si la seule note haute est le COMMENT vous êtes certainement dans une « cage dorée » qui vous empêche de bouger parce que vous êtes bien payé, pas loin de chez vous, … mais vous n’aimez plus ce que vous faites au quotidien et n’y voyez plus de sens du tout…

 

Au final, il est possible de changer certaines choses et d’autres pas ! Prenez le temps de voir, d’essayer, de mesurer cela tranquillement.

 

Le GUIDE OFFERT vous permet d’aller plus loin sur ces questions des 3 curseurs :

Pour aller plus loin & plus vite, le programme TROUVER SA VOIE, la Grande Aventure vous permet de creuser toutes ces questions dans le détail comme nous l’avons fait avec Gwen qui témoigne :

Gwen
Programme Trouver Sa Voie
5 mai 2022

Quel changement cet accompagnement a-t-il permis chez vous que vous n’auriez pas pu faire seul ?

Je n’aurais pas eu la patience de faire l’inventaire de toutes mes compétences et de mes expériences passées.

Je ne pense pas non plus que je me serais rendue compte de tout ce que j’apprécie dans mon poste et ma situation actuelle.

Peut-être que le résultat concret aurait été le même : j’aurais fini par ne PAS changer de boulot , mais cela aurait probablement été le résultat d’une paresse (et donc accompagné de frustration) plutôt qu’un choix en pleine conscience et parfaitement contente.

Par ailleurs j’ai bien avancé sur ledit projet entrepreneurial, même si à ce jour il reste dans un « tiroir »

 

Sur la qualité des séances « incroyable le niveau d’écoute active et la personnalisation des conseils. Je suis toujours sortie de séance en me sentant mieux et plus avancée, même quand je venais avec ZERO inspiration.


Ne ratez pas les prochains articles, un mail toutes les semaines avec le nouvel article, un coup de coeur, un exercice, un partage pour avancer  : Inscrivez-vous à la Newsletter ICI !


AH ACCOMPAGNEMENT SEPT 2021

Annaick

Je suis Annaick, j’ai passé 15 ans dans le marketing avec des moments joyeux et d’autres beaucoup moins, vécu 1 expatriation et un retour en France qui m’ont amenée à me poser encore plus de questions sur mes envies professionnelles J’ai créé AH Accompagnement pour ceux et celles qui comme moi ont envie d’être épanoui au travail et par le travail. Je vous accompagne donc à trouver ou retrouver votre voie et à prendre votre envol professionnel avec des séances en ligne et des programmes personnalisés.

Comments are closed.