ARTICLE QUITTER SON JOB

30 signes qu’il est temps de changer de travail !

Est-ce que j’ai le droit de changer de travail ?

Est-ce que je dois changer de travail ? Est-ce que je ne suis pas en train de faire un petit caprice ?

Parfois quand on en a assez de son job, on essaie de temporiser, de se raisonner

et puis votre entourage peut aller dans ce sens-là

  • « ah ba quand même t’es bien payé »
  • « c’est près de chez toi »
  • « t’as ton mercredi avec les enfants »
  • « c’est canon comme boîte sur ton CV, c’est une belle expérience »
  • « t’es compliqué aussi »…

On essaie donc de tenir, on se demande si on n’a pas un problème parce que les autres sont heureux à ce poste quand même…

Mon message est assez clair là-dessus : les autres on s’en fout ! Oui je sais ça parait un peu radical, mais ils ne sont pas vous et ne font souvent que projeter leurs peurs et leurs rêves

Alors le but n’est pas de savoir si c’est normal ou pas de ne pas aimer ce poste, de s’ennuyer, de ne pas être en phase patati patata …

mais « juste » de comprendre quel projet vous permettra d’être bien dans votre job avec votre personnalité, vos atouts et vos « défauts » !

Parce qu’il y a de la place pour tout le monde et qu’il faut juste trouver la sienne !

 

Maintenant qu’il est acquis que tout le monde a le DROIT d’être épanoui au travail, c’est le moment de savoir à quel point il est nécessaire pour vous de changer avec le test : les 30 signes qu’il est temps de partir.

PS : Ce test est aussi placé sous le signe de l’humour, toute ressemblance avec des situations que j’aurais vécues ne serait pas tout à fait fortuite !

Et je me suis dit en l’écrivant : mon Dieu heureusement que je suis là avec vous aujourd’hui ! Quel bonheur 😉

PS : il pourrait y avoir d’autres signes bien sûr, ce test n’est pas « scientifique » notamment pas un test de dépistage de burn out 



30 signes qu’il est temps de changer de job : le test !

article 30 signes temps de changer

Numéro 1 : mon boss est un con bon ok on essaie de le tourner politiquement correct je ressens personnellement un désaccord avec mon boss

Numéro 2 : je veux me sentir utile pour la planète, pour les autres… et je travaille pour des armes, une pâte à tartiner à base d’huile de palme, …

Numéro 3 : quand je fais passer un entretien d’embauche pour recruter quelqu’un dans mon équipe, j’ai envie de dire non mais partez partez en courant ! Avoir pitié pour les futures recrues est un indicateur « plus plus plus »

Numéro 4 : l’angoisse du dimanche soir et tellement forte qu’elle commence le jeudi

Numéro 5 : je me réveille à 3h du matin toutes les nuits

angoisse dimanche soir

bore out partir

Numéro 6 : j’ai un peu honte de dire pour qui je bosse

Numéro 7 : je prends 30 pause café par jour

Numéro 8 : je ne crois pas vraiment à ce que je dis à mon client, mes arguments de vente me font rire moi-même, c’est moche

Numéro 9 : j’ai un stick antistress un spray anti stress une boule antistress une appli anti stress il semblerait que je sois stressé(e) !

Numéro 10 : je regarde l’heure toutes les 3 mn. Minutes réelles écoulées 3, minutes ressenties : putain ça va jamais s’arrêter ! C’est le bore out !



Numéro 11 : j’ai quitté ma boîte depuis 2 ans mais je me réveille encore la nuit parce que je rêve que je dois y retourner

Numéro 12 : j’attends le weekend à partir du lundi, les vacances de Noël dès le 1er septembre, la retraite alors que j’ai 34 ans

VOUS AIMEREZ AUSSI cet article :   Les jobs à la con, une idée à la con ?

Numéro 13 : à chaque fois que je fais un truc je me demande à quoi ça sert

Numéro 14 : je ne me rappelle même plus la dernière fois que j’ai fait quelque chose qui me plaisait

Numéro 15 : je ne sais pas pourquoi je travaille, à quoi ça sert, pourquoi tant de haine (ou de tableau excel!)

trouver du sens

test demission ou pas

Numéro 16 : les « valeurs » de ma boîte sont tellement en désaccord avec moi que j’ai du mal à me regarder dans la glace le matin

Numéro 17 : j’ai l’impression d’être Robocop je vais au boulot je fais ce que je vais à faire le plus vite possible sans réfléchir et je me barre

Numéro 18 : je veux gagner plus et ça n’est pas possible dans mon poste/ma boîte

Numéro 19 : j’ai envie d’un équilibre de vie meilleur et ce n’est pas possible dans ce genre de métier ou dans cette société

Numéro 20 : mes entretiens de fin d’année me stressent tellement que je fais des crises d’urticaire


Numéro 21 : je sais que de toute façon je ne pourrais jamais avoir un poste qui me plaît dans cette boîte

Numéro 22 : je pleure au boulot ou en rentrant du boulot

Numéro 23 : je ne supporte plus la pression et il n’est pas possible de travailler moins dans ce type de poste

Numéro 24 : mes priorités ont changé, j’ai changé je ne veux plus la même chose qu’avant. Je ne suis plus en phase avec ce type de métier, poste.

Numéro 25 : ça fait tellement longtemps que je fais la même chose que je pourrais presque le faire les yeux fermés

ENNUI PRESSION

Copie de AH ACCOMPAGNEMENT (14)

Numéro 26 : j’ai tout un tas de petites maladies de petits bobos de petits trucs qui vont pas mal au dos mal au ventre mal à la tête et bizarrement pendant les vacances j’ai rien

Numéro 27 : je veux travailler moins

Numéro 28 : je vais frapper mes collègues

Numéro 29 : je veux apporter quelque chose aux gens

Numéro 30 : je n’ai aucune confiance dans ma hiérarchie et dans personne d’ailleurs


Si vous avez coché plus de 5 cases il est temps de changer de job !

METHODE 3 CURSEURS AH ACCOMPAGNEMENT

Pour aller plus loin dans l’analyse de vos réponses, je vous propose ma méthode des 3 curseurs® pour démêler ce qui vient de :

 

  • ce que vous faites de vos journées, ce que vous aimez faire : le QUOI
  • le secteur d’activités, ce que vous apportez avec votre métier : le POURQUOI
  • les conditions de travail : le COMMENT

 

Vous n’aimez plus ce que vous faites LE QUOI

  • selon le niveau il peut y avoir des choses à changer/à aménager dans votre poste,
  • ou un vrai changement de voie à envisager

La question va être dans l’évaluation de ce que vous n’aimez pas / plus dans les tâches que vous effectuez au travail de savoir si :

  • vous pouvez faire évoluer les choses en interne, demander à faire évoluer vos missions, chercher un poste un peu différent…
  • vous avez fait le tour en interne mais pouvez rebondir ailleurs dans un job assez proche parce qu’au fond le FAIRE n’est pas la clé du problème
  • ou si au contraire ce que vous n’aimez plus est tellement intrinsèquement lié au contenu du job qu’il faut penser à un vrai virage : si vous avez une allergie aux tableaux excel et que vous bossez en contrôle de gestion par exemple 😉
VOUS AIMEREZ AUSSI cet article :   Je veux changer de job mais ... je me sens perdu(e)

 

Vous n’êtes plus en phase sur les valeurs, le domaine d’activités, ce que vous apportez LE POURQUOI 

  • il peut être utile ici de changer d’entreprise si votre problème vient des valeurs de la boîte par exemple
  • de secteur : faire le même boulot dans un domaine qui vous plait peut-être parfois un bon début pour lancer le changement et voir au moins si c’est suffisant
  • ou parfois vraiment de voie : Amélie par exemple nous raconte dans sa reconversion du marketing à la décoration d’intérieur qu’elle avait pensé au « petit virage » vers du marketing dans un domaine qui l’intéressait mais que cela n’aurait pas été suffisant parce qu’elle avait besoin de créer vraiment elle, pas uniquement d’être dans un domaine créatif

 

Les conditions, le salaire, les horaires vous pèsent LE COMMENT 

    • vous pouvez bien sûr faire des changements en interne parfois en osant demander (oui je sais c’est tellement simple de l’écrire) : demander une augmentation, un temps partiel …
    • parfois en changeant de boite
    • et parfois encore en changeant de métier : si vous ne voulez plus travailler le week-end, faire des gardes…

Il peut y avoir donc des changements petits, moyens, grands qui vont dépendre de la cause de l’insatisfaction et de son intensité.

 

Je vous propose pour aller un peu plus loin dans votre analyse Le GUIDE OFFERT qui vous permettra d’aller creuser plus en détails ces 3 curseurs pour mieux démêler le problème et ajuster la solution en fonction.

 

Et si vous sentez que vous avez besoin d’un coup de main pour un débroussaillage plus en profondeur, c’est exactement ce que nous faisons dans le programme TROUVER SA VOIE. : comprendre en profondeur votre QUOI / POURQUOI / COMMENT, quels types de projets correspondent à leur mise en commun et s’il vous faut donc un petit, un moyen ou un gros changement !

Dans tous les cas, même si j’ai rendu ce test humoristique, changez changez changez car oui … on est plus heureux après !

Copie de PALETTE AH

Ne ratez pas les prochains articles  : Inscrivez-vous à la Newsletter ICI !



Aller plus loin

Vous avez envie d’aller plus loin pour trouver ou retrouver votre voie, pour connaître vos forces, vos motivations, pour apprendre à vous vendre…

Je peux vous aider dans des accompagnements personnalisés en ligne. Prenez RDV pour une séance diagnostic OFFERTE pour voir ensemble quel accompagnement vous permettrait de répondre à vos questions


AH Accompagnement

Annaick

Je suis Annaick, j’ai passé 15 ans dans le marketing avec des moments joyeux et d’autres beaucoup moins, vécu 1 expatriation et un retour en France qui m’ont amené à me poser encore plus de questions sur mes envies professionnelles Et c’est au cours de cette 2ème expatriation au Moyen-Orient, que j’ai créé AH Accompagnement pour ceux et celles qui comme moi ont envie d’être épanoui au travail et par le travail. Je vous accompagne donc à trouver ou retrouver votre voie et à prendre votre envol professionnel avec des séances en ligne et des programmes personnalisés.

Ajouter un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués*