micheile-henderson-lZ_4nPFKcV8-unsplash

Je veux changer de métier mais… j’ai peur financièrement !

Parmi les freins au changement de métier, les finances arrivent dans le top 3 des blocages (avec j’ai pas d’idées et j’ai peur de me tromper ! comme nous le voyions dans l’article sur les 5 blocages principaux à une reconversion).

On peut avoir peur de changer de métier par crainte :

  • des risques financiers notamment en création d’entreprise,
  • de la perte de salaire pendant une période de reconversion, de reprise d’études, de création de société,
  • de baisse de revenus dans le futur job.

reconversion peur argent

Tu vas quand même pas quitter un job si bien payé d’un côté…

Tout est possible de l’autre



Comme je le disais dans l’article sur les 5 freins à la reconversion l’argent est forcément à prendre en compte dans une reconversion.

Ce point doit être abordé sans fausse pudeur, sans injonctions extérieures du type :

  • « ce n’est pas l’argent qui fait le bonheur » d’un côté
  • ou « tu vas pas lâcher un job si bien payé (voire un job tout cours, un CDI c’est précieux) » de l’autre.

 

Non l’argent ne fait pas le bonheur mais ceux qui font des jobs très prenant et mal payés savent bien que compter tous les mois son argent est très déprimant…

Non l’argent ne fait pas le bonheur mais baisser radicalement son niveau de vie n’est pas forcément dans vos envies, dans les options possibles si vos enfants sont en étude…

 

 

Bref l’argent c’est l’argent, et ce qui compte c’est ce que vous voulez FAIRE vous de la valeur ARGENT et TRAVAIL.

Tout est possible selon vos envies !

Si vous êtes prêt à baisser vos revenus, faites le mais vous avez aussi le droit d’avoir un job qui vous plait ET d’avoir un salaire sympa !

 

Alors bien sûr comme dans tout il faut faire des concessions et le job parfait n’existe pas mais ce sont VOS concessions, vos critères et tout l’enjeu est de trouver un juste équilibre.

Pour reprendre ma méthode des 3 curseurs, il s’agit bien ici d’équilibrer les curseurs :

  • de vos compétences talents
  • de vos envies, vos valeurs
  • et de vos contraintes DONT le salaire

et d’aller chercher, avec une liste de critères tirés de ces 3 éléments, les métiers qui répondent au mieux à vos attentes.


METHODE 3 CURSEURS AH ACCOMPAGNEMENT

Blocage financier ou fausse excuse ?


La liste des blocages lors d’une reconversion …

 

Ceci étant dit, la question est ensuite de savoir ce qui se « cache » derrière ce blocage financier et à quel moment il apparait ?

Où en êtes-vous de votre parcours de changement et donc votre blocage est-il « précis » sur un projet en particulier ?

Ou bien avez-vous à peine commencé à réfléchir à votre projet mais déjà bloqué par toute la liste des « et si / ou mais  » ?

 

Tant que le projet n’est pas défini, ce blocage est un parmi les autres, il peut avoir ces copains avec lui :

  • si je dois reprendre des études,
  • si ca me fait baisser mon salaire,
  • si ca ne marche pas,
  • si je n’ai pas les compétences…

Et à quoi bon s’énerver sur ces questions tant qu’on ne SAIT MÊME PAS de quel projet on parle ?!

On travaillera la question puisqu’elle mérite de l’être, MAIS comme pour toute peur en la décortiquant par le réel pour qu’elle se taise 🙂


J’ai peur pour mes finances : un plan d’actions pour agir !

Pour pouvoir avancer sur ce blocage financier, je vous propose donc :

  1. de définir vos besoins financiers
  2. d’étudier concrètement les projets qui ont pu émerger par rapport à ce besoin
  3. d’aller étudier les solutions possibles de financement et voir entre vos besoins et le concret ce qui va matcher en REEL
VOUS AIMEREZ AUSSI cet article :   Une reconversion et deux projets : chambre d’hôtes et boutique zéro déchet dans Paris

et puis tout de même de manière transverse il peut être intéressant d’aller voir si vous n’avez pas 2/3 croyances à faire taire !


1. Définir votre besoin financier


reconversion blocage financier

Quand on a peur de se mettre en danger financier pour une reconversion, on est dans une peur irrationnelle sans avoir forcément fait de calcul particulier.

Pour pouvoir avancer sur le sujet, il est important de commencer par déterminer de la somme dont vous avez besoin pour vivre comme vous voulez vivre. Et le « comme vous voulez vivre » est parfois à réévaluer lors d’une reconversion : départ en province, déconsommation… ou pas !

C’est le moment de sortir votre plus joli fichier Excel et de lister ce qui vous semble essentiel A VOUS !

 

Quelques questions pour vous aider :

  • Avez-vous un prêt immobilier qu’il est important pour vous de garder ?
  • Quelles sont vos dépenses non indispensables : restaurant, fringues… mais à quel point est-ce important pour vous aussi ? Se priver de tout n’est pas forcément tenable sur 5 ans !
  • Quels sont vos frais fixes : électricité, mutuelle, voiture, essence, nounou, etc. ?
  • Qu’est ce qui pourrait changer si votre vie change : nounou, impôts ?

2. Projets de reconversion : l’analyse financière


michael-longmire-lhltMGdohc8-unsplash

Quand vous avez fait émerger plusieurs projets professionnels :

  • Arrêt sur image ici :

Ce travail ne peut pas se faire de manière abstraite puisque les éléments qui suivent dépendent vraiment de chaque métier, projet…

Les aides notamment dépendent du projet, de la région, de la période de l’année … donc il ne sert à rien de faire des plans sur la comète « à vide ».

Cherchez les projets qui vous plaisent vraiment, qui vous tiennent à cœur et étudiez ensuite les solutions. Si ce n’est pas du tout possible passez au plan B. Si vous avez besoin d’aide pour trouver des idées, vous pouvez lire par exemple les articles 15 exercices pour TROUVER SA VOIE ou téléchargez le GUIDE OFFERT pour savoir quel métier est fait pour vous.

 

Mais ne vous coupez pas d’entrée l’herbe sous le pied…

Visez la lune, vous atterrirez dans les étoiles.

Visez bas tout de suite, vous atterrirez …dans la déception.

 

Donc quand vous avez des projets qui vous plaisent, il est temps de passer au réel et de voir concrètement comment on accède à ces métiers :

  • quelles études, formations ? du coup selon la durée quels enjeux financiers. Mais tout changement de métier ne nécessite pas une reprise d’études longues, et beaucoup de formations peuvent se faire en ligne 
  • Quel salaire à l’entrée ? quel niveau d’embauche ?
  • Si c’est une création d’entreprise, combien de temps pour se dégager un salaire …

Toutes ces questions vous permettront de faire le choix entre différents projets et de mettre en place votre plan d’action financier pour changer de carrière. 


3. Les solutions financières pour lancer sa reconversion


Les petites astuces toutes simples mais ça va mieux en le disant 🙂

  • Mettre de l’argent de côté avant de se lancer
  • Déménager dans une région moins chère
  • Réduire les dépenses « superflues »
  • Avoir un petit job en parallèle peut permettre de lancer son entreprise au début : vous pouvez donner des cours particuliers, faire des formations dans votre domaine d’activités précédentes, des missions d’intérim…

 

Préparer son projet SANS quitter son emploi

Il y a BEAU-COUP de choses que vous pouvez faire sans avoir quitté votre job, avant de vous lancer. Et c’est même vraiment une recommandation, ne lâchez votre emploi que le plus tard possible.

VOUS AIMEREZ AUSSI cet article :   Les 5 bonnes raisons de donner sa démission / BusinessOFeminin

Vous n’avez pas besoin de donner votre démission (surtout à l’heure où j’écris cet article en pleine crise COVID) tout de suite s’il s’agit d’un projet de création d’entreprise, vous pouvez faire toute la partie amont de réfléxion stratégique en étant en poste.

 

Les aides

Il existe de très nombreuses aides à la formation, à la création d’entreprise et il faut prendre le temps d’aller les chercher aussi. Pour les aides aux entreprises ce site est assez bien fait 

Il est possible depuis cette année de donner sa démission et de toucher le chômage sous certaines conditions que je vous récapitule dans cet article 

Et ensuite quand vous allez chercher un emploi ou créer votre société, le SAVOIR SE VENDRE va être important pour négocier vos salaires, vos tarifs selon les revenus que vous voulez dégager. Et ici les blocages psychologiques peuvent être à travailler : parce que VOUS LE VALEZ bien !!


4. Tout au long du parcours, travailler sur ses croyances et ses peurs


croyance limitante

Travailler sur ses croyances limitantes face à l’argent

 

Si les peurs liées à l’argent vous semblent insurmontables, il peut être intéressant de travailler votre rapport à l’argent de manière générale.

Il peut se cacher derrière cela des croyances profondes : « on ne peut pas gagner sa vie et être heureux dans son job, l’argent ça se gagne dans la souffrance… », je ne vaux pas autant …

 

Voici quelques questions pour avancer :

Quels sont les mots que vous associez au mot argent ?

Quel est votre rapport familial à l’argent ? Vous en avez toujours eu ? Toujours manqué ?

Est-ce que l’argent vous fait envie ou peur ? Est-ce que vous avez tendance à le dilapider ? A l’économiser ?

Si jamais vous veniez à échouer dans votre projet, seriez-vous vraiment sans ressource ? Que pourriez-vous faire ?


Alors où en êtes-vous de ces questions ?

 

Encore à l’étape de définir votre projet mais ça bloque ? Cette peur n’est qu’une parmi les autres dans des projets peu définis ?

Je vous propose de télécharger le GUIDE OFFERT Quel métier est fait pour moi qui vous permettra d’avancer sur les 3 curseurs et d’y voir plus clair pour commencer.

 

Si vous sentez que cette peur est vraiment bloquante et que vous avez besoin d’un coup de pouce supplémentaire pour réussir à la dépasser, on la travaille de manière sérieuse et détaillée dans le programme TROUVER SA VOIE pour la dégommer 😉


article 5 freins à la reconversion

Ne ratez pas les prochains articles  : Inscrivez-vous à la Newsletter ICI !

AH ACCOMPAGNEMENT

Annaick

Je suis Annaick, j’ai passé 15 ans dans le marketing avec des moments joyeux et d’autres beaucoup moins, vécu 1 expatriation et un retour en France qui m’ont amenée à me poser encore plus de questions sur mes envies professionnelles Et c’est au cours de cette 2ème expatriation au Moyen-Orient, que j’ai créé AH Accompagnement pour ceux et celles qui comme moi ont envie d’être épanoui au travail et par le travail. Je vous accompagne donc à trouver ou retrouver votre voie et à prendre votre envol professionnel avec des séances en ligne et des programmes personnalisés.

Ajouter un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués*