side project ah accompagnement

Side projet. Lancer son projet en travaillant : bonne ou mauvaise idée ?

Face à l’envie de changement professionnel, il existe de nombreux blocages dont :

Face à ces peurs bien légitimes, l’idée de lancer son projet de reconversion EN PARALLÈLE de son emploi, ce que l’on nomme le SIDE PROJECT, est très tentante.

Le SIDE PROJECT a de nombreux atouts mais il a aussi des limites sur lesquelles j’attire souvent l’attention des personnes que j’accompagne et que je voulais vous partager aujourd’hui.

Alors lancer sa boite en gardant son CDI : bonne ou mauvaise idée ? Je vous dis tout !


Copie de AH ACCOMPAGNEMENT 2021 (19)


Qu’est-ce qu’un side project ?


Un Side Project est donc un projet lancé en parallèle de son activité professionnelle, souvent un CDI.

L’envie de lancer un projet à côté de son job peut répondre à :

Lancer un Side Project répond donc à une envie « classique » d’aller voir ailleurs, mais sans forcément être 100% sûr de son idée, de sa viabilité, d’avoir envie d’entreprendre, de vouloir tout quitter !

Cela peut prendre différentes formes :

  • un projet d’entreprenariat
  • mais aussi intraprenarial, de nombreuses entreprises ont compris le besoin de nouveautés et d’innovations de leurs employés et y voient aussi un intérêt et proposent donc de développer des projets en interne
  • un projet associatif.


Lancer un projet en gardant son CDI : les pour !


anticiper avec le side project

Les avantages du SIDE PROJECT

En lisant ce descriptif, vous vous dites peut-être « moi non plus je ne suis pas sûr(e) à 100% ! ».

Et effectivement, c’est bien le propre des reconversions, des transitions de se questionner et de douter !

Donc le principe de lancer le changement EN RESTANT en poste au départ (si on a la chance d’être encore en poste !) est bon pour tout le monde pour préparer, anticiper, valider tout ce qui peut l’être en étant en poste.

 

Mener son projet en restant en poste est une excellente chose dans la mesure où :

  • trouver un projet qui vous convient prend du temps
  • une fois le BON projet trouvé, les clients et l’argent n’affluent pas au jour 1 (oui je sais c’est triste !)
  • le chômage ne dure que 2 ans

donc il est important ne pas se lancer bille en tête dès que vous en avez ras le bol, en vous jetant sur la 1ère idée ou la 1ère formation qui vous tente !

 

Rester en poste pour toutes les étapes « de départ »

Avant de trouver puis de valider la viabilité DU BON PROJET, vous allez passer par un certains nombres d’étapes, plus ou moins longues selon votre état d’avancement actuel, qui peuvent se faire en restant en poste.

L’avantage de mener ces étapes sans avoir quitté votre CDI est aussi d’être un peu plus serein(e) dans vos prises de décision, vous n’avez pas encore le tic tac du chômage.

VOUS AIMEREZ AUSSI cet article :   Reconversion comment s'y prendre : la méthode des petits pas

Ces étapes préalables sont :

 

1 . VOUS CONNAITRE

Pour lancer un nouveau projet, il est clé de ne pas uniquement vous lancer dans un marché porteur, mais sur lequel vous ne prenez aucun plaisir à travailler, sous peine de vous retrouver à nouveau en perte de vitesse dans quelque temps…

Donc prenez le temps pour commencer de faire un travail sur vous et ce qui vous épanouira dans votre futur projet.

Je vous propose pour initier cette réflexion ma méthode des 3 curseurs © :

  • QUOI : ce que vous aimez faire au sein de vos compétences
  • POURQUOI : ce qui vous intéresse, vos centres d’intérêts, vos valeurs
  • COMMENT : vos contraintes, la manière dont vous aimez travailler, les conditions importantes pour vous

2. CONNAITRE LE MARCHE, VOS FUTURS CLIENTS

Quand vous avez un ou deux projets qui vous plaisent, vous devez aller étudier :

  • le marché : ses contraintes, son fonctionnement, les clés d’entrées, le potentiel…
  • les clients : leurs attentes, comprendre qui auraient besoin de votre offre et serait prêt à payer pour votre offre

Vous pouvez même lancer une 1ère offre auprès de clients « beta testeurs » à prix réduit.

 

3. VOUS FORMER EN PARTIE

Il est possible aussi de commencer à vous former sur les thématiques qui vous plaisent ou des thèmes qui vous seront utiles : MOOC, formations en ligne, conférence, … sont là pour vous aider dans ce sens. 


Développer un side project pour lancer sa reconversion : les contre


blake-cheek-GNk9IAiIvrg-unsplash

A. Saute le parachute s’ouvrira !

 

Le principal risque du Side Project est qu’il reste un Side Project !

 

En développant votre projet en parallèle de votre job, vous ne pouvez pas lui accorder 100% de votre temps et si vous souhaitez que ce projet devienne votre projet principal (ce qui n’est pas obligatoire) il va falloir passer la vitesse supérieure et lui accorder 100% de votre temps même si le CA dégagé n’est pas encore tout à fait équivalent à votre salaire. Le chômage sera à ce moment-là utile pour les 2 ans à venir.

À partir du moment où vous avez testé et validé votre offre, quand vous savez que vous avez des clients potentiels, il faut appuyer à fond pour aller la commercialiser, proposer, faire connaître.

Si vous restez à ce moment-là à une journée ou deux semaines, il risque d’être difficile de faire décoller votre activité.

Attention de ne pas tirer la conclusion que le projet n’est pas viable … alors qu’il le serait mais en investissant 100% du temps !

D’autant que pour certains métiers, si vous n’êtes pas disponible tous les jours, ou seulement le soir, vos clients vont probablement avoir plus de mal à vous confier des missions longues ou de taille critique.

Il est donc important à un moment d’arriver à lâcher la main sécurisante du CDI comme vous avez lâché la main de vos parents pour faire du vélo sans les petites roues : saute le parachute s’ouvrira !

VOUS AIMEREZ AUSSI cet article :   Je veux changer de métier mais... j'ai peur financièrement !

Ou bien de prendre la décision que votre projet restera un Side Project, et vous en avez tout à fait le droit !

 

B. Le temps, le temps et rien d’autre !

 

Attention à ce que ce Side Project ne soit pas la source d’un burn out qui touche aussi les entrepreneurs ou d’une vie épuisante… 

Il est donc vraiment important ici d’identifier le temps que vous pouvez investir sur ce projet parallèle par semaine et pour combien de temps.

Combien de mois êtes-vous prêt(e) à avoir 2 projets en parallèle ? En y allouant combien de temps par semaine en étant réaliste si cela dure plus de  6 mois ?

Cette réponse est la vôtre et elle doit se faire entre un bon équilibre entre se donner les moyens et ne pas finir en burn out et en crise familiale !

 

Donc développer un Side Project oui mais sur un temps limité !


Pour aller plus loin !


Le GUIDE OFFERT vous permet d’avancer pour mieux vous connaître et affiner votre projet.

 

Pour aller plus loin & plus vite, le programme TROUVER SA VOIE, la Grande Aventure vous permet de

  • vous connaître pour trouver le bon projet
  • et avec l’offre CPF d’aller un cran plus loin en allant étudier votre marché et vos clients pour lancer trouver vos 1ers clients beta testeurs au plus vite !

Ce programme est conçu pour se faire en parallèle de votre job, en y consacrant environ 2h par semaine de travail personnel en plus des séances de coaching one to one personnalisées qui vous permettent de creuser les sujets et de tenir le cap et le rythme !


PROGRAMME AH ACCOMPAGNEMENT CPF

Ne ratez pas les prochains articles, un mail toutes les semaines avec le nouvel article, un coup de coeur, un exercice, un partage pour avancer  : Inscrivez-vous à la Newsletter ICI !


AH ACCOMPAGNEMENT SEPT 2021

Annaick

Je suis Annaick, j’ai passé 15 ans dans le marketing avec des moments joyeux et d’autres beaucoup moins, vécu 1 expatriation et un retour en France qui m’ont amenée à me poser encore plus de questions sur mes envies professionnelles J’ai créé AH Accompagnement pour ceux et celles qui comme moi ont envie d’être épanoui au travail et par le travail. Je vous accompagne donc à trouver ou retrouver votre voie et à prendre votre envol professionnel avec des séances en ligne et des programmes personnalisés.

Comments are closed.