peur de la reconversion

5 freins à la reconversion

J’ai animé cet été des ateliers dans lesquels je vous avais fait lister tout ce qui pouvait vous faire peur, vous empêcher d’oser vous lancer dans une reconversion, dans un changement de job / de voie.

Et quand nous discutons dans les RDV Diagnostic, ce sont les mêmes freins, les mêmes doutes qui reviennent.

Voici donc les 5 principaux freins qui reviennent et vous bloquent, vous font hésiter face à votre envie de changement de job. Et des éléments pour vous aider à les dépasser.

  1. Je n’ai pas d’idées
  2. J’ai peur de me tromper, de choisir un métier qui ne m’ira « encore » pas
  3. J’ai peur de ne pas m’y retrouver financièrement
  4. Je ne sais pas comment m’y prendre et notamment sur le CPF, droits à la formation, choix de formation, par quoi commencer, à qui demander …
  5. Je manque de temps

Je veux changer de métier mais je n’ai pas d’idées

article freins reconversion

Frein à la reconversion n°1 : oui mais pour quoi faire !

 

Et oui c’est sûr que ca pose un problème !

Pourtant quand on creuse un peu souvent vous avez des idées

mais vous n’osez pas en parler parce qu’elles vous paraissent trop « simples », « nulles ».

Vous vous montez le bourrichon (oui je sais c’est une expression utilisée en principe par ma mère…) avec les reportages de tous ceux qui ont trouvé leur reconversion passion, vous imaginez qu’il faut forcément un truc qui pète, qui impressionne, qui puisse passer à la télé…

Bon forcément ça met un peu la pression !

Et pourtant, il y a toujours des solutions, même pour ceux qui sont dans le stress terrible de ne pas avoir de passion !

Promis moi non plus je ne fais pas de surf, ni de yoga nidra, ni … et pourtant j’adore mon job et ma reconversion 😊

Alors comme ce sujet est vraiment vraiment très présent,

  • j’ai écrit pas mal de contenu pour vous aider, vous pouvez donc aller lire au choix :

l’article dédié à ce sujet !

l’article qui présente la méthode Ikigai assez utile pour réfléchir à son projet

l’article 15 exercices pour trouver SA VOIE

 

 

  • Et si ça ne suffit pas l’accompagnement TROUVER SA VOIE est fait pour vous avec des exercices et des tests pour faire naître ce projet parce que oui ON PEUT tous trouver un boulot qui nous donne le sourire !

J’aurais bien besoin d’un petit coup de main !


Se reconvertir : comment être sûr de ne pas se tromper à nouveau ?


peur de se tromper de voie reconversion

Frein à la reconversion n°2 : et si ce n’est pas la bonne reconversion 😱…

Cette crainte est légitime. Et l’on voit d’ailleurs des paroles se libérer de personnes qui reviennent en arrière après des reconversions radicales, se rendant compte que ça ne leur va toujours pas.

Il y a en effet 2 « risques » opposés lors d’une reconversion

  • un changement total « réactionnel »

Vous ne vous êtes pas écouté(e) pendant des années. Vous décidez qu’il faut que ça cesse, qu’il est temps pour  vous aussi de faire vivre ce côté créatif (par exemple) et vous allez trop vite à l’opposé sur une reconversion qui ne vous conviendra peut-être pas non plus.

  • Ou bien vous être trop timide et vous changez mais pas assez ….

Parce qu’à ce moment là ce sont d’autres peurs qui viennent : les compétences, les finances, etc.

 

Alors comment éviter cela ? Mon meilleur conseil est de vraiment PRENDRE LE TEMPS.

Je sais bien quand vous m’appelez une des questions est « ca va être long ?! ».

Alors que vous détestez un boulot depuis parfois 10 ans vous voulez le quitter dans 3 semaines 😉…. Ba non là il y a effectivement un risque de plantage.

Donc une reconversion se prépare

  • Soit seul en réfléchissant bien aux différents points
    • de ce qui ne vous convient pas dans votre job mais pas que, on ne choisit pas juste ce qu’on ne veut plus !
    • mais aussi donc ce à quoi vous aspirez profondément
    • pour aller sur un projet réaliste (vous pouvez utiliser ma méthode des 3 curseurs présentes dans mon GUIDE offert par exemple). Et en faisant ensuite une étude de marché et une étude métier.
A découvrir aussi :  Comment trouver le travail idéal ?

 

  • Soit accompagné pour vérifier la cohérence du projet et être challengé et soutenu sur tous ces points!

It’s all about money !


michael-longmire-lhltMGdohc8-unsplash

Frein à la reconversion n°3 : je ne peux pas baisser mon train de vie …

L’argent est forcément à prendre en compte dans une reconversion.

Ce point doit être abordé sans fausse pudeur, sans injonctions extérieures du type

« ce n’est pas l’argent qui fait le bonheur » d’un côté ou « tu vas pas lâcher un job si bien payé » de l’autre.

La seule question sur laquelle vous devez passer du temps :

de combien avez-vous besoin pour vivre comme vous voulez vivre ?

(et en préalable : comment voulez-vous vivre parce qu’une reconversion peut engager des changements).

C’est le moment de sortir votre plus joli fichier excel et de lister ce qui vous semble essentiel A VOUS !

Ensuite, dans l’étude des différents projets possibles, ce critère financier est pris en compte pour être au plus près de ce chiffre.

Et les solutions financières à mettre en place se font ensuite au cas par cas  SI JAMAIS la reconversion engage une baisse de revenu (ce qui n’est pas toujours le cas) :

  • économiser avant de se lancer,
  • dépenser moins, déménager pour dépenser moins,
  • faire le calcul coût de garde / impôt si on se met à son compte,
  • démission pour lancement de projets,
  • se lancer en étant encore en poste, les fameux side project parce qu’on n’est pas obligé de tout balancer d’un coup !
  • prendre un petit boulot, faire de l’intérim
  • aller chercher TOUTES LES AIDES POSSIBLES : à la création d’entreprise notamment et elles sont nombreuses

Je vous en dis plus dans l’article dédié à ce thème : comment dépasser la peur financière ?


Reconversion : je ne sais pas par quoi commencer ?


perdu reconversion

Frein à la reconversion n°4 : je ne sais pas par quoi commencer …

Vous avez éventuellement une ou plusieurs idées, vous avez commencé à chercher dans un sens, dans l’autre, regardé des formations mais vous ne savez pas trop bien par quoi commencer …

alors … vous ne FAITES RIEN.

Et vous me dites que c’est parce que vous manquez d’infos, que les financements ne sont pas clairs… et je suis d’accord en partie, c’est le bazar

MAIS !

L’image que je donne souvent aux fumeurs (mais qui peut marcher aussi pour les fans de chocolat !) : quand vous avez très envie d’une cigarette, et que vous n’en avez plus, on a beau être dimanche soir, sous la pluie, vous allez trouver les ressources pour sortir chercher ces clopes !

Si vous êtes SûR DE CHEZ SûR qu’un projet est le bon, vous allez trouver les financements, la formation, etc.

Quand vous vous sentez perdu face à toutes ces tâches, c’est que vous avez encore besoin de travailler ce projet, de vous assurer que c’est le bon et de « l’aligner » avec vos motivations, vos compétences, vos valeurs.

Une fois tout ce préalable – QUI EST CRUCIAL à mon sens pour effectivement ne pas partir sur un gros crush et se retrouver dans 3 mois le bec dans l’eau – il est temps de se demander qui peut vous financer, quelles écoles, quel recrutement etc.

D’autant que vous aurez beaucoup plus de chances de trouver des financements SI VOUS SAVEZ DEFENDRE votre projet, si vous connaissez vos compétences, vos atouts, …

Il faut après être tenace comme nous le raconte Amélie pour sa formation d’architecte d’intérieur.

Donc à tous ceux qui se sentent perdu mon conseil est de se centrer sur leur envie, leur motivation : qu’est-ce que vous avez VRAIMENT envie de faire ensuite ?

Quand vous serez très clair là-dessus, il sera temps de se poser des questions concrètes de qui financent quoi comment.

Quand je dis savoir ce que vous voulez je ne parle pas d’un métier particulier mais d’un projet, d’une liste d’envies (ex je veux agir sur le bien-être des enfants) qui peut amener sur plusieurs projets et c’est là que le filtre de la réalité fera choisir un projet plutôt qu’un autre en fonction de vos contraintes propres.

A découvrir aussi :  Pourquoi être aligné avec ses valeurs au travail ?

Je vous propose si vous en êtes là ce site pour répondre à l’interrogation sur les financements et l’article sur les formations en ligne que j’avais partagé il y a quelques mois.


Trouver sa voie : je n’ai pas le temps


reconversion pas le temps

Frein à la reconversion n°5 : je n’ai pas le temps

Oui c’est vrai engager une reconversion prend du temps :

  • Celui de prendre le recul sur ce qui ne vous plait pas
  • Celui de chercher ce qui vous plaira
  • Celui de chercher des informations pratiques dont nous venons de parler : les financements, les formations, les conditions d’accès à un métier, faire une étude de marché

…mais c’est aussi une question de priorité

Alors, au moment où j’écris cet article nous vivons le confinement du Coronavirus et certains ont plus de temps et peuvent donc lancer ces étapes de réflexions.

Mais même pour ceux qui ont un emploi du temps bien rempli, il reste toujours du temps dans nos emplois du temps…

J’aime beaucoup ce Ted Talk sur la gestion du temps. Laura Vanderkam explique qu’en suivant une business woman surbookée qui a eu un chauffe-eau qui a explosé et a dû gérer ça, en lui faisant noter tous les jours ce qu’elle faisait elles se sont rendues compte que la gestion de ce chauffe-eau lui avait pris 7h. Qu’elle avait prises …

Alors que si nous lui avions demandé en début de semaine : vous avez 7h de libre pour vous ? La réponse bien sûr aurait été NON !

Alors je pense qu’il faut aussi garder du temps pour le sommeil, les amis, RIEN FAIRE !

Mais priorisez aussi, sur une note de 1 à 10, à quel point changer de travail est ESSENTIEL pour vous ? A quel point rester dans ce JOB est néfaste pour vous ?

Si vous savez que ça doit VRAIMENT changer, comment pouvez-vous passer ce projet en priorité 1, que pouvez-vous faire pour vous dégager du temps ?

Une fois cette question de priorité abordée, vous pouvez aussi gagner du temps en vous faisant accompagner :

  • Parce que cela vous permet de bénéficier d’une méthode et donc de moins « errer »
  • Parce que cela vous « oblige » à tenir vos priorités, vos délais et vos engagements
  • Parce qu’à deux on a plus vite, plus loin et plus fort !!


Alors vous en êtes où avec ces freins ? Un seul, 2, tous ?

Et quelle est donc la chose à faire tout de suite pour avancer, le 1er petit pas ?

Avancer sur l’idée ? Vous dégager du temps ? Travailler sur la notion d’argent ?

Si cela vous questionne, on peut s’en parler dans l’appel DIAGNOSTIC ! Il nous permet de faire le point sur votre projet, votre motivation et de voir ce qui vous manque pour avancer !


article 5 freins à la reconversion

Ne ratez pas les prochains articles  : Inscrivez-vous à la Newsletter ICI !



Aller plus loin

Vous avez envie d’aller plus loin pour trouver ou retrouver votre voie, pour connaître vos forces, vos motivations, pour apprendre à vous vendre…

Je peux vous aider dans des accompagnements personnalisés en ligne. Prenez RDV pour une séance diagnostic OFFERTE pour voir ensemble quel accompagnement vous permettrait de répondre à vos questions


AH Accompagnement

Annaick

Je suis Annaick, j’ai passé 15 ans dans le marketing avec des moments joyeux et d’autres beaucoup moins, vécu 1 expatriation et un retour en France qui m’ont amené à me poser encore plus de questions sur mes envies professionnelles Et c’est au cours de cette 2ème expatriation au Moyen-Orient, que j’ai créé AH Accompagnement pour ceux et celles qui comme moi ont envie d’être épanoui au travail et par le travail. Je vous accompagne donc à trouver ou retrouver votre voie et à prendre votre envol professionnel avec des séances en ligne et des programmes personnalisés.

Digiprove sealCopyright protected by Digiprove © 2020

Ajouter un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués*