coralie reconversion veterinaire

Reconversion en vétérinaire, le témoignage de Coralie

Le parcours de Coralie est un peu particulier dans les parcours de reconversion que je vous partage.

Elle nous partage en effet un parcours où les animaux ont toujours été présents, où le projet de vétérinaire la « titillait » depuis un petit moment sans qu’il ne soit forcément une évidence, ni évident à mettre en place pour se reconvertir. 

Un échange encore passionnant, merci Coralie !


Pourquoi une reconversion vers le métier de vétérinaire ?

reconversion veterinaire temoignage

Bonjour, pour commencer, pouvez-vous nous parler de votre parcours scolaire ?

Déjà, je suis cavalière et en 3ᵉ, j’ai fait mon stage de découverte professionnelle en centre équestre et j’ai dit que je voulais être monitrice d’équitation. Mais j’étais très bonne élève et mes parents trouvaient qu’il était dommage que je ne fasse pas plus d’études. Pour ne pas me « braquer », ils m’ont fait rencontrer une professeure pour le métier de monitrice qui m’a conseillé de continuer jusqu’au bac et elle m’a parlé d’un mastère spécialisé en filière équine, après une école d’ingénieur agronome. Je suis partie sur cette idée.

A la sortie du bac et après ma prépa, j’ai eu le concours agro & véto et j’ai hésité.

Et là, c’est l’histoire familiale qui a joué, j’ai une sœur qui a toujours su qu’elle voulait faire vétérinaire, moi, je n’avais pas cette conviction à l’époque, on m’a alors conseillé d’aller en école d’ingénieur qui était plus généraliste.

 

Comment se sont passées les années en école d’ingénieur ?

J’ai aimé les années d’agro, j’ai vu au fil des stages et des cours que j’aimais toute la partie épidémiologie, zootechnie, nutrition.

J’ai fait mon stage à l’INRA, j’ai étudié les liens entre nutrition et alimentation. Ma sœur était en école vétérinaire et je me suis reposée la question de vétérinaire à ce moment-là, mais je finissais mes études avec un prêt et cela nécessitait de refaire un prêt pour 5 ans, l’aspect financier a eu raison de moi.

 

Quelles ont été vos expériences professionnelles ?

J’ai travaillé pour des projets de nutrition animale pour comprendre des éléments de nutrition.

Je pilotais les élevages avec qui je collaborais, je devais former et apporter des éléments pour les commerciaux ensuite.

J’aimais bien ce que je faisais, mais il y a eu en 2020 des licenciements avec des conditions de départ avantageuses. C’était tout de même un coup dur, comme pour tous dans cette situation, mais j’ai à ce moment-là un collègue qui m’a dit

« il n’y a pas un projet que tu aimerais faire depuis longtemps ? « 

Et j’ai immédiatement pensé que c’était le bon moment pour réussir à devenir vétérinaire.


Une reconversion vers le métier de vétérinaire : le parcours, la formation

C’était effectivement une bonne opportunité, mais pour que le dossier soit accepté dans ces situations, il faut qu’il soit « sérieux » et documenté. Il est nécessaire de montrer que la reconversion est réfléchie, qu’on connait son futur métier, etc.

Comment avez-vous travaillé ce dossier ? Et aussi validé que vous alliez vraiment aimer ce métier, même si vous ne partiez pas de l’inconnu ?

Je n’avais pas trop de doutes effectivement, puisque j’ai beaucoup de vétérinaires dans mon entourage, mais je suis tout de même allée faire un stage d’observation et c’est absolument clé.

Je sais que j’aime être dehors, que j’aime le contact avec les animaux, que je n’ai pas peur d’eux, mais je suis allée valider, les contraintes, les gardes, l’équilibre avec la vie personnelle.

J’ai discuté avec mon conjoint de tout cela ensuite, ce métier envahit la vie de famille et quand je rentre, je sens mauvais !!

 

Donc votre dossier est ensuite validé et les conditions financières vous permettaient d’oser cette reconversion. Il fallait ensuite être acceptée en école de vétérinaire. Comment se passe les admissions dans le cadre d’une reconversion ?

Il existe plusieurs voies d’accès aux écoles (voir plus bas dans l’article) dont la voie D qui est sur dossier.

Le nombre de places est extrêmement limité, ce qui est dommage puisque ce sont des profils souvent très motivés. Le profil d’ingénieur agro est assez valorisé.

Le dossier comporte 4 pages de lettre manuscrite, des productions professionnelles. Il faut de ce fait être très clair sur son projet.

VOUS AIMEREZ AUSSI cet article :   Reconversion : comment devenir ergothérapeute ?

Il y avait 77 candidats, nous étions ensuite 13 à l’oral, pour 5 places.

 

Comment se déroule la formation ? Est-il envisageable de la suivre quand on a des enfants ou en travaillant en même temps ?

Parmi les personnes en formation, certaines ont des enfants, mais pas énormément et plutôt dans les profils « reconvertis ».

Il y a des TD le matin de 8h à 12h15 où la présence est obligatoire et des cours magistraux de 14h à 16h ou 17 h 30 où la présence n’est pas vérifiée, mais il faut néanmoins travailler la matière donc faire attention à bien suivre. Mais certains travaillent l’après-midi pour financer leurs études.

Le rythme de travail en dehors est assez intense : les profs disent une heure à la maison pour une heure en cours, c’est assez vrai même si en reconversion, on apprend mieux, on est plus efficace. Je me mets moins la pression des notes aussi, je veux valider du 1er coup et je vise moins la note d’excellence !

Le plus dur pour moi dans la reconversion a été de perdre mes week-ends, les moments où mon conjoint est en repos. J’essaie de travailler un maximum la semaine pour avoir un maximum de temps le week-end, d’autant que nous sommes séparés géographiquement pour le moment.

 

Que contient la formation de vétérinaire entre théorie et pratique ?

Les 2 premières années sont théoriques, la suite est beaucoup plus pratique, avec en 4ᵉ et 5ᵉ année des rotations en clinique, la dernière année se passe en clinique.

À partir de la 5ᵉ année, on peut faire du remplacement, et déjà maintenant, nous pouvons être assistant vétérinaire.

 

Quels sont les débouchés possibles  ?

Il y a des postes dans :

  • des laboratoires,
  • des inspecteurs de santé publique
  • des contrôles dans les abattoirs,
  • des postes au ministère

Il y a énormément de possibilités en fait !

Le métier de vétérinaire

devenir veterinaire reconversion

Alors, vous n’exercez pas encore, mais vous avez fait des stages, qu’est-ce qui vous plait dans le métier de vétérinaire ?

L’aspect médical, je n’avais pas tout le côté médical en tant qu’ingénieur et j’aime beaucoup cela.

La démarche diagnostic, comprendre ce qui ne va pas avec l’animal et le questionnement du propriétaire de l’animal.

Les actes médicaux en eux-mêmes : faire des prises de sang, des intramusculaires. L’aspect très manuel du métier : je couds, je fais du crochet, et j’aime faire des choses avec mes mains, et là, je le retrouve !

Et le côté humain, le contact direct, on voit tout de suite son action avec l’animal.

 

Quelles sont selon vous les qualités essentielles pour devenir vétérinaire ?

Il faut avoir des bonnes capacités de communication et de lecture des personnes, de l’empathie et de bonnes capacités relationnelles. On travaille beaucoup avec les propriétaires des animaux, il ne faut pas l’oublier.

Savoir gérer les situations d’urgence, compliquées : il faut savoir rester calme et garder son sang froid pour gérer l’animal et le propriétaire.

Être curieux et avoir envie d’apprendre : c’est un métier médical et ça évolue vite.

Être passionné et impliqué !

 

Et ma question traditionnelle de la fin, et si c’était à refaire ? Est-ce que vous referiez tout pareil ou vous iriez directement en école vétérinaire ?

Je le referai exactement pareil !

Je trouve que le bagage agro et ingénieure vont m’aider et plus jeune, je pense que je n’aurais pas su gérer émotionnellement !

Comment devenir vétérinaire

Les informations pratiques

 

VOUS AIMEREZ AUSSI cet article :   Reconversion : comment devenir naturopathe ?

Quelle formation pour devenir vétérinaire ?

Pour l’année 2023, le concours commun offre 660 places réparties dans les quatre écoles nationales vétérinaires (EnvA à Paris, VetAgro Sup à Lyon, Oniris à Nantes et l’ENVT, à Toulouse).

Sept voies de recrutement sont déterminées :

  • Le concours post-bac  destiné aux élèves de la série générale inscrits pour la première fois en classe de terminale et est subordonné à l’obtention du baccalauréat l’année d’admission. Il permet l’accès à la première année commune aux quatre ENV.

Les voies suivantes permettent d’accéder à la 2è année des études vétérinaires :

  • Le concours A est ouvert aux étudiants issus de classe préparatoire Biologie, Chimie, Physique et Sciences de la Terre (BCPST) ; il s’agit de la voie nettement majoritaire ;
  • Le concours A-TB est destiné aux étudiants issus de classes préparatoires spécifiques, réservées aux titulaires de baccalauréats technologiques « sciences et techniques du laboratoire » et sciences et technologies de l’agronomie et du vivant (STAV) ;
  • Le concours B est ouvert aux étudiants issus d’une filière scientifique de L3 ;
  • Le concours C est organisé pour les étudiants titulaires de DUT dans le domaine de la biologie, ainsi que de certaines spécialités de BTS ou de BTSA ;
  • Le concours D est un concours sur titre ouvert aux titulaires du grade de docteur en médecine, de docteur en pharmacie, de docteur en chirurgie dentaire, ou d’un master avec une dominante biologie. Cette voie ne représente en moyenne qu’un candidat par an et par école, sélectionnés dans un premier temps sur dossier en fonction de leur profil et de leur projet, avant d’être soumis à un entretien.
  • Enfin, le concours E est réservé aux étudiants des Écoles Normales Supérieures de Cachan et de Lyon admis en liste principale par la voie A lors de la session de concours précédente.

 

Pour aller plus loin

Pour aller plus loin sur les thèmes abordés avec Coralie :

 

 

Ensuite, pour vous aider à mieux vous connaître, le guide OFFERT est une bonne 1ʳᵉ piste,


Si vous sentez que vous avez besoin

  • d’aller plus loin dans le démêlage,
  • de valider que ce projet est le bon
  • et d’avoir des arguments bétons pour rédiger un projet de 4 pages !

c’est ce que nous faisons dans le programme TROUVER SA VOIE, la Grande Aventure !

Ne ratez pas les prochains articles, un mail toutes les semaines avec le nouvel article, un coup de coeur, un exercice, un partage pour avancer  : Inscrivez-vous à la Newsletter ICI !

AH ACCOMPAGNEMENT SEPT 2021

Annaick

Je suis Annaick, j’ai passé 15 ans dans le marketing avec des moments joyeux et d’autres beaucoup moins, vécu 1 expatriation et un retour en France qui m’ont amenée à me poser encore plus de questions sur mes envies professionnelles J’ai créé AH Accompagnement pour ceux et celles qui comme moi ont envie d’être épanoui au travail et par le travail. Je vous accompagne donc à trouver ou retrouver votre voie et à prendre votre envol professionnel avec des séances en ligne et des programmes personnalisés.

Comments are closed.