stress reconversion

Comment gérer le stress d’une reconversion professionnelle ?

Le stress est omniprésent au travail, et selon les métiers, il peut prendre une forme chronique ou aiguë.

Une enquête publiée en 2022 et réalisée par les entreprises Alan et Harris interactive indique que 71% des salariés ayant eu une difficulté psychologique ont une envie de changement de poste, d’entreprise ou de reconversion professionnelle.

Mais la reconversion professionnelle est une étape qui génère aussi son lot de stress. J’ai intégré la sophrologie à mes accompagnements pour vous aider en ce sens.

Je suis donc très heureuse aujourd’hui de vous partager un nouvel article invité qui m’a été proposé par Honoré, passionné par le bien-être mental, physique et spirituel.

Il se propose à travers cet article de vous donner des pistes pour comprendre et mieux gérer ce stress de la reconversion.


Le stress au travail

La vie professionnelle : première cause de stress en France

Il est 8 heures du matin, lundi, et votre réveil sonne pour la troisième fois.

Vous vous réveillez en sursaut,

votre rythme cardiaque commence déjà à s’accélérer,

et vous réalisez que vous avez pensé au travail toute la nuit.

Vous êtes fatigué, irritable et vous redoutez la journée qui s’annonce.

Lorsque ça arrive, il est difficile de rester motivé et productif.

 

Première cause de stress en France, le stress au travail est un phénomène bien réel qui peut avoir des conséquences graves sur notre santé et bien-être.

Le harcèlement sur le lieu de travail, les conditions de travail, le manque de clarté du rôle dans l’organisation sont des causes bien connues du stress professionnel pouvant entraîner notamment des burn out. 

 

Le stress chronique et le stress aigu

Le stress chronique et le stress aigu sont deux types de stress qui peuvent être ressentis au travail et qu’il est important de distinguer.

Le stress chronique est le résultat d’une exposition à long terme à un environnement professionnel exigeant ou difficile. Ce type de stress peut entraîner des sentiments d’épuisement, d’anxiété et de dépression.

Le stress aigu est causé par une augmentation soudaine de la charge de travail ou par un événement inattendu. Il peut, lui aussi, entraîner un sentiment d’anxiété, mais aussi de panique. 

 

Dans tous les cas, le stress chronique et le stress aigu peuvent tous deux avoir des effets négatifs sur la santé, il est donc important d’apprendre à gérer chaque type de stress.

Trouver l’équilibre entre le stress positif et le stress négatif

Mais si nous considérons souvent le stress comme quelque chose à éviter à tout prix, il est important de se rappeler qu’il n’est pas toujours mauvais. 

Le stress peut aussi être du « bon stress » et c’est particulièrement le cas dans une reconversion professionnelle.

 

Le stress positif, ou eustress, est le type de stress qui nous challenge, nous motive à atteindre des objectifs et nous procure la satisfaction de la réussite. Il peut contribuer à améliorer notre système immunitaire et nous rendre plus résilients face à l’adversité.

C’est ce type de stress qu’il faut revêtir pour gérer une reconversion professionnelle.

En revanche, le stress négatif, ou détresse, est le type de stress qui entraîne l’anxiété, la dépression et autres dégâts sur la santé. Lorsque la détresse prend trop de place, elle finit par nous immobiliser face aux défis quotidiens. 

Le bon stress est donc à favoriser et vous avez une influence à jouer sur ça !

La psychologue américaine Kelly McGonigal a démontré que lorsque les personnes considèrent que les réactions de leur corps en situation de stress leur sont bénéfiques (accélération du rythme cardiaque), leur niveau de tension diminue et leur réponse physiologique se rapproche davantage de celle de la joie et du courage !

VOUS AIMEREZ AUSSI cet article :   Reconversion comment s'y prendre : la méthode des petits pas

Alors faisons du stress notre allié !

 


Comment gérer le stress d’une reconversion professionnelle ?

stress questions reconversion

Conseil 1 : réduisez l’inconnu

De nombreux doutes et craintes peuvent accompagner une reconversion professionnelle et retarder, voire empêcher le passage à l’action : 

Ces préoccupations sont toutes valables, mais elles ne doivent pas vous empêcher de réaliser vos rêves. 

Pour vous aider à avancer malgré vos doutes qui engendrent du stress autour de vos envies de reconversion, informez-vous, posez-vous des questions, préparez-vous,.

Le fait de réduire l’inconnu et l’imprévisibilité va vous donner une sensation de contrôle et diminuer votre peur et vos niveaux de stress.

Donc allez :

  •  faire le point sur ce que vous voulez faire et pourquoi. 
  • puis une fois que vous avez une bonne idée de ce que vous voulez faire, continuez à faire des recherches dans le domaine et contactez des personnes qui font déjà ce que vous voulez faire. En plus de réduire les paramètres inconnus en vous donnant une meilleure idée de ce à quoi vous pouvez vous attendre, le contact et le partage avec les bonnes personnes vous aidera à vous détendre et apaiser certaines de vos craintes. 

 

Conseil 2 : analysez votre peur pour réduire votre stress

Si malgré tout, vous n’arrivez toujours pas à franchir le pas. Il est utile d’analyser plus en profondeur la nature et l’origine de votre peur. 

Il existe trois grands types de peur : 

  • Les peurs instinctives sont ancrées dans notre cerveau et nous aident à nous protéger du danger.
  • Les peurs acquises sont acquises par l’expérience, généralement après avoir été blessé ou traumatisé d’une manière ou d’une autre.
  • Les peurs indélébiles sont celles qui sont si profondément ancrées dans notre psyché qu’elles sont presque impossibles à surmonter.

Certaines peurs sont imaginaires et d’autres sont réelles et nécessitent d’être écoutées. Identifiez et gérez vos peurs avec l’introspection, le coaching ou les thérapies s’il le faut.

Enfin, gardez en tête que la peur n’est pas toujours votre ennemie. Elle peut être un puissant facteur de motivation, de survie et peut vous pousser à agir et à surmonter des difficultés.

 

Conseil 3 : adoptez l’optimisme !

L’optimisme est associé à une meilleure santé physique et les personnes optimistes ont tendance à avoir des niveaux plus faibles d’hormones de stress.

Une étude publiée en 2021 dans le journal Emotion indique que l’optimisme peut jouer un rôle important dans la réduction du stress et l’amélioration du bien-être. 

De plus, les optimistes seraient plus susceptibles de persévérer face aux revers de la vie, ce qui leur permettrait de prendre des mesures décisives et de rebondir rapidement après une déception. Les chercheurs ont en effet observé un lien entre l’optimisme et l’effort.

Ainsi, si vous vous sentez stressé par votre reconversion professionnelle, efforcez-vous de garder en vue les aspects positifs, les raisons qui vous ont poussé à lancer ce mouvement, ce changement. 

Je remercie Honoré pour cet article, vous pouvez retrouver d’autres conseils autour du bien-être et de la gestion du stress sur son site srtnmind.com .

 

Pour aller plus loin sur ces 3 conseils, je vous propose :

1. Identifiez vos peurs et réduire l’inconnu

Listez ce qui vous stresse et cherchez ce qui vous aidera à répondre à cette peur.

L’article sur les 5 blocages de la reconversion est un bon début dans ce sens !

Et pour faire émerger le bon projet, le guide OFFERT avec ma méthode des 3 curseurs :

2. Réussir à mieux gérer le stress au quotidien

Un article pour aller plus loin sur une gestion du stress au quotidien :

 

3. La version zen !

Si la peur et même les peurs sont des éléments paralysants et que vous sentez que vous bloquez depuis trop longtemps sur votre projet professionnel, les accompagnements TROUVER SA VOIE sont là pour vous aider à avancer en mêlant :

  • du contenu,
  • des séances ZOOM en individuelles,
  • des groupes pour le soutien
  • et de la sophrologie pour le zen :

découvrez le programme par ici Trouver Sa Voie la Grande Aventure.

L’optimisme est un muscle qui se travaille et le programme est aussi là pour ça !


Ne ratez pas les prochains articles, un mail toutes les semaines avec le nouvel article, un coup de coeur, un exercice, un partage pour avancer  : Inscrivez-vous à la Newsletter ICI !

AH ACCOMPAGNEMENT SEPT 2021

Annaick

Je suis Annaick, j’ai passé 15 ans dans le marketing avec des moments joyeux et d’autres beaucoup moins, vécu 1 expatriation et un retour en France qui m’ont amenée à me poser encore plus de questions sur mes envies professionnelles J’ai créé AH Accompagnement pour ceux et celles qui comme moi ont envie d’être épanoui au travail et par le travail. Je vous accompagne donc à trouver ou retrouver votre voie et à prendre votre envol professionnel avec des séances en ligne et des programmes personnalisés.

Comments are closed.