Photo Mireille Fournier reconversion juge

Témoignage de reconversion de professeur à juge : Mireille

Aujourd’hui dans les témoignages de reconversion, la reconversion de Mireille qui a repris des études pendant plus de 7 ans pour devenir juge après avoir été prof !

Cette reprise d’études pour amorcer une reconversion s’est faite avec un mari, 2 enfants et un chat !

 

J’adore la philosophie de vie qui se dégage de cette interview et j’ai vraiment apprécié ce partage avec Mireille tant les choses lui paraissent simples et naturelles !

Alors nous n’aurons pas tous envie de reprendre autant d’études mais Mireille nous montre que si le projet final le nécessite, il est possible de trouver des solutions !


Le métier de professeur : une arrivée et un départ en douceur !

reconversion de prof à juge

Alors Mireille merci d’avoir accepté de me répondre !

Pour commencer est-ce que tu peux me raconter ton parcours initial avec une carrière dans l’enseignement. As-tu toujours voulu être prof ?

Alors non !

Je n’ai jamais trop su ce que je voulais faire, je m’intéressais à beaucoup de choses.

J’ai commencé par faire une année de pharmacie mais je n’ai pas aimé.  Ensuite j’ai choisi les sciences sociales, là ça m’a plu et j’ai poursuivi mes études jusqu’à l’obtention d’un Master.

J’ai travaillé dans l’administration à la fin de mes études, ça touchait au droit et j’aimais beaucoup. Je travaillais avec les personnes qui demandaient l’asile politique par exemple.

 

Comment es-tu passé alors de ce travail dans l’administration à l’enseignement ?

En arrière-fond de tout cela, il y avait mon papa et mon grand-père, profs tous les deux. Je me disais depuis toujours que ça pourrait être un beau métier.

Mon père m’a suggéré de venir faire un stage (en pensant que ça me dégoûterait !!), et j’ai adoré !

Je suis Suisse et dans notre système, j’ai pu être en embauchée directement.

J’ai travaillé à 50% au début comme prof de français et je suivais des cours à la Haute Ecole Pédagogique en parallèle.

 

Ce métier d’enseignement t’a plu ensuite ?

Oui, j’enseignais à des 5ème, 4ème, 3ème

J’aimais bien et je m’éclatais.

Mais une petite voix me disait que je n’allais pas faire ça jusqu’à la retraite.

C’est un métier qui à mon sens nécessite d’avoir gardé la « passion » et qui est fatiguant. Je me disais qu’à un moment j’aurais moins envie.

 

Et comment l’envie de changer est-elle concrètement intervenue ?

On a eu chez nous un gros changement dans le système scolaire, avec la volonté d’intégrer les enfants en difficulté.

Au début j’ai trouvé ça intéressant mais ensuite ça m’a usée parce que je n’ai pas été formée pour des enfants autistes, des troubles de l’attention et que cela était vraiment compliqué à gérer. En plus, la charge administrative s’en est trouvée alourdie.

En résumé, je ne me trouvais plus en adéquation avec le modèle d’enseignement dans lequel je devais évoluer.


Vous pouvez retrouver d’autres témoignages de reconversion de prof par ici

Une reconversion de professeur à juge


Alors comment de professeur, as-tu eu envie de devenir juge ?

En parallèle de mon métier d’enseignante, j’avais un engagement politique qui me permettait d’être  présidente d’une autorité de protection de l’adulte et de l’enfant et d’une autorité de conciliation au niveau communal. Nous traitions tout type de problèmes relevant du droit civil : servitude de passage, problèmes de voisinage, etc.

J’ai fait ça pendant 16 ans et je me suis rendue compte que je savais plein de choses et que j’aimais beaucoup ce rôle mais que je ne pouvais pas en vivre puisque je n’avais pas de diplôme.

Un jour, j’ai vu que je pouvais faire un Bachelor en droit à distance en partenariat avec l’Université de Fribourg qui est très réputée et j’ai décidé de me lancer !

 

Pourquoi précisément juge et pas un autre métier du droit ?

Je n’ai pas envie d’être avocate parce que je ne me sens pas bien si je ne crois pas à ce que je fais à 200%. Je ne parviendrai pas à défendre une cause en laquelle je ne crois pas.

A découvrir aussi :  Je veux changer de job mais ... je me sens perdu(e)

Je m’intéresse à la justice réparatrice.

Je me vois bien dans la posture du juge pour aider à trouver des solutions qui conviennent au mieux à tout le monde, dans la mesure du possible.

 

Est-ce que l’enseignement te manque ?

Cela fait un an que je n’enseigne plus et ça ne manque plus. Pourtant je m’entendais très bien avec mes élèves qui m’avaient fait de magnifiques et touchantes lettres à mon départ !

Mais j’avais fait le tour, par fidélité, je ne me voyais fait pas faire ça jusque 65 ans je me disais que je ne saurais plus leur parler.


Une longue reprise d’études pour se reconvertir : comment ça marche ?


reconversion etudes

Comment t’es-tu organisée concrètement alors pour cette reprise d’études ?

Pour le Bachelor qui pouvait se faire à distance, j’ai continué à travailler. J’ai mis plus de temps évidemment, je l’ai fini en 4 ans et demi.

Je travaillais le soir et durant mes pauses par exemple entre les cours à l’école !

J’avais un samedi de regroupement par mois, mon mari prenait le relais avec mes 2 enfants.

 

Pour le Master, tu as pu le faire à distance aussi ?

Non, le mastère, il fallait passer en présentiel, mais les cours peuvent être organisés un peu comme on veut. Cela dure 18 mois.

J’ai arrêté de travailler après avoir mis de l’argent de côté parce que je suis très indépendante et que je déteste l’idée de dépendre de mon mari, ou de qui que ce soit.

Mais au final, c’est assez amusant mais j’ai eu pas mal d’opportunités professionnelles pendant cette période ce qui fait que j’ai quand même eu des rentrées d’argent.

 

Tu as finalement travaillé pendant ton Master ?

Oui pendant le 1er semestre, j’ai eu un CDD de juriste.

Ensuite j’ai remplacé une amie dans une école de travail social, j’ai donné des cours de droit aux éducateurs.

Après j’étais « contente » parce que comme j’ai eu un semestre COVID, j’ai économisé du temps, plus besoin de faire 4h de trajet pour suivre les cours.

 

Alors lors de reconversion la reprise d’études peut être la « bête noire » !

Pas envie de reprendre des études, comment s’organiser financièrement, comment s’organiser si je le fais avec une famille et que je dois travailler mes cours seul(e) à distance etc.

Quels sont tes conseils ?

Mon conjoint m’a beaucoup aidé et il faut vraiment être soutenu par son entourage.

Il faut être discipliné, ne pas laisser accumuler de travail. Je conseillerais de poser sa grille horaire de la semaine pour trouver les moments où on peut bosser et s’y tenir.

Refuser des invitations et s’y tenir notamment pendant les examens

Il y a des moments aussi où il faut avancer gentiment. Il faut s’écouter aussi, se respecter, croire en soi et ne pas se mettre trop la pression !

 

Comment as-tu fait pour tenir le coup sur ces 7 ans en travaillant et avec 2 enfants ?

En terme d’état d’esprit, j’y suis allée pas à pas !

Je me suis dit « allez pour le 1er semestre, je m’inscris on y va je verrai bien ce que ça donne ! ». J’ai eu de très bonnes notes donc ça m’a encouragée.

J’ai vu cette reconversion comme une montagne avec des paliers.

Les périodes d’examen, de révision c’est affreux pour être transparente mais le reste du temps ça va et il faut s’accorder des pauses aussi !

En faisant un truc après l’autre, tout un coup on est au milieu, puis à la fin sans même s’en rendre compte !

 

Les personnes qui veulent changer peuvent aussi avoir peur d’échouer (j’ai connu aussi !), comment as-tu géré cela ?

J’avais le filet de sécurité parce que je peux toujours retrouver mon boulot de prof.

Et je me suis toujours dit que je pourrais prendre un boulot alimentaire si j’avais besoin d’argent, je ne suis pas attachée au prestige donc cette question n’était pas un problème pour moi.

A découvrir aussi :  Comment se reconvertir : les solutions pour y arriver

 

Et alors la suite ! Comment s’annonce ton avenir professionnel ?

J’ai un poste à partir de janvier toujours dans le domaine de la protection de l’adulte et de l’enfant, ce qui équivaut à un poste de juge de 1ère instance, donc c’est vraiment super !

Est-ce que tu regrettes de ne pas avoir fait du droit en sortant de la fac ?

Non parce que je vais avoir un double Master en sciences sociales et en droit, et ils sont complémentaires, l’un éclaire l’autre.

 

Et d’avoir été prof ?

Non j’ai aimé ce métier. J’aime transmettre.

 

Et ma question traditionnelle de la fin : et si c’était à refaire ?

Sans hésitation je referais pareil !

Oser !

Et un petit conseil perso : Pour ne pas me sentir vieille je m’asseyais au 1er rang comme ça je ne voyais pas les petits jeunes derrière ! Mais ils ont été très sympas en fait !


reconversion juge

Trouver sa voie et travailler son état d’esprit !


Je remercie Mireille pour ce partage qui montre qu’il est possible de faire une reconversion avec des études longues sans forcément arrêter de travailler très longtemps !

Laurence nous avait aussi partagé ses conseils pour une reconversion avec des études mais cette fois-ci à temps complet pour devenir orthophoniste.

Dans les deux cas, Mireille et Laurence, nous disent qu’il faut être :

  • organisé(e)
  • motivé(e) comme jamais !!
  • mais aussi accepter que le chemin n’est pas forcément linéaire et simple !

 

Toutes les reconversions ne nécessitent pas une reprise d’études aussi longues mais il est intéressant de voir dans ces témoignages que cela est possible

SI vous en avez envie, qu’il existe des solutions

SI c’est vraiment un projet qui vous tient à coeur.

Evidemment le volet financier se travaille en parallèle, sujet réel ou faux sujet : vous pouvez aller creuser le sujet dans cet article sur le frein financier à la reconversion 🙂


Trouver Sa Voie AH Accompagnement (1)

Si vous aussi vous avez envie de vous épanouir au travail, je vous propose un chemin en 3 étapes :

 

  • UN GUIDE  : les 3 premières étapes guidées pour trouver son projet

 

  • ET DES ACCOMPAGNEMENTS si vous sentez qu’un accompagnement est nécessaire parce que vous avez déjà lu tout ça mais que ça tourne en boucle dans votre tête. Prendre RDV pour 45 Mn DIAGNOSTIC offertes pour voir si effectivement un accompagnement serait utile pour vous aider !

Ne ratez pas les prochains articles  : Inscrivez-vous à la Newsletter ICI !



Aller plus loin

Vous avez envie d’aller plus loin pour trouver ou retrouver votre voie, pour connaître vos forces, vos motivations, pour apprendre à vous vendre…

Je peux vous aider dans des accompagnements personnalisés en ligne. Prenez RDV pour une séance diagnostic OFFERTE pour voir ensemble quel accompagnement vous permettrait de répondre à vos questions


AH Accompagnement

Annaick

Je suis Annaick, j’ai passé 15 ans dans le marketing avec des moments joyeux et d’autres beaucoup moins, vécu 1 expatriation et un retour en France qui m’ont amené à me poser encore plus de questions sur mes envies professionnelles Et c’est au cours de cette 2ème expatriation au Moyen-Orient, que j’ai créé AH Accompagnement pour ceux et celles qui comme moi ont envie d’être épanoui au travail et par le travail. Je vous accompagne donc à trouver ou retrouver votre voie et à prendre votre envol professionnel avec des séances en ligne et des programmes personnalisés.

Digiprove sealCopyright protected by Digiprove © 2020

Ajouter un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués*