saut en parachute reconversion

Reconversion : oser le grand saut ?

J’ai souvent des images qui me viennent en tête autour du thème de la reconversion et la dernière en date était celle du saut en parachute.

Suite à différentes situations dans les accompagnements des derniers mois, je me voyais dans l’avion avec des personnes qui avaient eu envie à un moment de faire un saut en parachute, là au moment du saut, la porte ouverte quand il faut « juste » y aller.  Et je deviens l’instructeur ! 

Sauter en parachute : j’y vais ou j’y vais pas ?!

reconversion oser

Alors dans cette image du saut en parachute, il y a d’abord l’envie de sauter.

Avant de sauter en parachute

  • Pour certains c’est le goût de l’aventure, ils sont « casse-cou », c’est une des choses qu’ils feront parmi d’autres
  • Pour d’autres c’est un défi et ça sera le seul
  • Pour d’autres c’est une envie de liberté, de voler
  • Pour d’autres c’est un cadeau (empoisonné) de l’entourage …

Certains vont faire une petite préparation avant le vol au sol, certains vont avoir besoin de dépasser leurs peurs en se préparant plus longuement…

Il va peut-être y avoir un check up médical.

 

Le jour du saut : y aller ou pas

Et puis à un moment, ca sera le grand jour.

Vous allez monter dans l’avion, avec appréhension, excitation, envie, un mélange de tout ça !

Et quelle que soit la préparation, mentale, physique que vous avez pu faire, il va falloir sauter !

 

  • Certains vont y aller franchement, les premiers et hop !

 

 

  • Et puis d’autres vont avoir besoin d’encouragement, de soutien, vont hésiter.

Ils vont chercher des excuses, ils ont mal à la cheville là, ce n’est peut-être pas le bon jour 😊

Je suis sûre que vous visualisez très bien la situation. On est là, on est prêt, c’est ce qu’on veut mais on a la trouille alors on cherche des excuses !!

Le rôle de l’instructeur est clé ici pour donner un coup de boost et déceler ce petit mensonge, ce marchandage pour que la personne y aille parce qu’elle est prête et a juste besoin d’un mini coup de pouce.

 

  • Et d’autres, vont rester dans l’avion réalisant que finalement ils ne sont pas prêts ou n’ont plus du tout envie, malgré le soutien et les encouragements, ca sera non !

Et est-ce que c’est mal ?

Pour moi non, s’ils ne le regrettent pas, s’ils comprennent que finalement ils ne peuvent pas (trop dur, trop la trouille, …) mais qu’ils ont essayé et qu’ils sont allés tester. Ils ont fait l’exercice.

Est-ce qu’il faut les pousser dans le dos ?

Pour moi non plus, on doit sauter si on le veut mais avec ses forces, ses motivations, en surmontant ses craintes…

A découvrir aussi :  Comment se reconvertir : les solutions pour y arriver

Si on a réussi à venir jusque dans l’avion, à monter et qu’on n’y va pas malgré les encouragements, malgré les autres qui y vont c’est un choix personnel qui se respectent.

Et qui peut être définitif : on a compris qu’en fait ce n’était pas pour nous mais on est allé au bout et on peut passer à autre chose.

Ou passager : ça continue à trotter dans notre tête, on se dit juste qu’on a encore besoin de préparation, qu’on regrette finalement de ne pas avoir osé et on retourne.

Il n’y a pas d’échec à ne pas sauter.

Il y a échec à se dire toute sa vie « j’adorerais faire un saut en parachute » et ne jamais rien faire pour.

Mais pas à se préparer, prendre RDV pour un saut et au moment de sauter se dire « ah ba en fait ce rêve était juste un rêve mais je n’ai pas envie de sauter finalement et c’est OK pour moi, maintenant je le sais je peux penser à autre chose ».

Mais je suis allé au bout de l’exercice, j’ai arrêté de « rêver ma vie ».



Saut en parachute et reconversion donc !


reconversion grand saut

Et vous l’aurez compris depuis le début c’est la même chose pour une envie de changement professionnel.

Vous pouvez avoir envie de tout changer, de tout quitter. Et vous préparer, y aller avec entrain, et au moment de sauter, vous dire que non finalement.

 

Ceux qui ont juste besoin d’un coup de pouce pour sauter

Il va y avoir pour presque tout le monde ce qui s’appelle dans la courbe du changement « le marchandage ».

Vous donnez des excuses pour ne pas y aller mais vous êtes au final prêt à y aller.

Et le rôle d’un accompagnement est bien ici de vous challenger (et de vous débusquer !!) quand vous donnez des arguments de :

  • Manque de temps
  • Non mais moi c’est pas pareil, ca ne marche pas vraiment cette méthode
  • Pas compris
  • Pas prêt …
courbe changement ah accompagnement

Ceux qui ne vont pas faire le grand saut !

Mais il y aura aussi à voir ceux pour qui finalement, il ne s’agira pas d’une grosse reconversion, d’un grand changement.

Et ce n’est pas un échec, cela se passe suite à différentes prises de conscience qui peuvent être :

  • De se rendre compte que ce qui ne va pas dans son job n’est pas forcément lié au métier mais au contexte, il ne s’agit donc pas forcément de tout changer mais de changer d’entreprise par exemple (pour en savoir plus et mieux identifier ce qui ne va pas dans votre job : l’article auto-diagnostic avant de tout quitter
A découvrir aussi :  Pourquoi être aligné avec ses valeurs au travail ?

 

  • Que vous n’êtes pas tout à fait prêt, que oui vous avez envie de sauter mais pas maintenant et que vous allez prendre le temps qu’il faut : parce que vous avez des enfants en bas âge, parce que votre projet n’est pas COVID compatible et qu’il faut se donner un peu de temps, …

 

Toute la subtilité est de savoir quand il faut juste un tout petit coup de pouce pour oser y aller et quand au contraire il est mieux de rester dans l’avion et de redescendre se poser tranquillement.

Et préparer la suite,  qui ne sera pas un retour en arrière puisque vous aurez avancé, appris, compris des choses et vous aurez des éléments concrets à actionner.

Je saute ou pas du coup ?


citation ah accompagnement

Alors sauter ou pas, tout est question de personnes, de moments, d’équilibre, il n’y a pas de généralités, le principal étant toujours pour moi de ne pas avoir de regrets et de stopper la ronde infernale des « et si … ou mais…. » en passant à l’action.

 

Vous trouvez ici des mutiples façons de passer à l’action :

  • des articles
  • un GUIDE OFFERT : 3 étapes pour commencer à avancer
  • un accompagnement TROUVER SA VOIE pour ceux qui sentent qu’ils ont besoin d’un instructeur parachutiste !


Ne ratez pas les prochains articles  : Inscrivez-vous à la Newsletter ICI !



Aller plus loin

Vous avez envie d’aller plus loin pour trouver ou retrouver votre voie, pour connaître vos forces, vos motivations, pour apprendre à vous vendre…

Je peux vous aider dans des accompagnements personnalisés en ligne. Prenez RDV pour une séance diagnostic OFFERTE pour voir ensemble quel accompagnement vous permettrait de répondre à vos questions


AH Accompagnement

Annaick

Je suis Annaick, j’ai passé 15 ans dans le marketing avec des moments joyeux et d’autres beaucoup moins, vécu 1 expatriation et un retour en France qui m’ont amené à me poser encore plus de questions sur mes envies professionnelles Et c’est au cours de cette 2ème expatriation au Moyen-Orient, que j’ai créé AH Accompagnement pour ceux et celles qui comme moi ont envie d’être épanoui au travail et par le travail. Je vous accompagne donc à trouver ou retrouver votre voie et à prendre votre envol professionnel avec des séances en ligne et des programmes personnalisés.

Digiprove sealCopyright protected by Digiprove © 2020

Ajouter un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués*