CELINE RECONVERSION SANTE

Reconversion comme directeur d’établissement de santé : Céline

Je suis ravie de partager aujourd’hui avec vous un nouveau parcours de reconversion, celui de Céline qui est actuellement en Mastère Spécialisé Management de la Santé (qui comprend les secteurs sanitairesocial et médico-social) dans le cadre de sa reconversion après une carrière en marketing dans l’édition.

Céline avait une passion au départ : les livres. Elle a pu travailler dans le monde de l’édition ce qui est assez difficile et peut sembler un métier « de rêve » à beaucoup. Comprendre ce qui l’a amenée à cette reconversion dans le secteur de la santé m’a donc semblé particulièrement intéressant.

C’est parti !


POURQUOI UNE RECONVERSION DANS LE SECTEUR DE LA SANTE


tom-hermans-9BoqXzEeQqM-unsplash

Bonjour Céline, merci de m’accorder du temps dans cette rentrée scolaire studieuse !

Pour commencer, pouvez-vous nous parler de votre parcours scolaire, comment avez-vous fait le choix du marketing ?

Alors pour l’anecdote, j’ai découvert le marketing grâce à un article dans Okapi ! Il présentait la fonction marketing, j’ai trouvé ça intéressant et les choses se sont faites ensuite sans trop d’analyses et d’encombres.

J’étais bonne élève donc j’ai passé un Bac C, puis prépa puis une école de commerce à Rennes.

 

Mais je le disais en introduction, vous avez la « particularité » d’avoir déjà travaillé dans un domaine « passion », comment avez-vous intégré le monde de l’édition ?

Effectivement, j’étais passionnée de BD, j’ai fait un stage dans une entreprise de BD et là j’ai compris qu’en fait ce qui m’intéressait, c’était le papier, l’écrit et j’ai cherché à fond à travailler dans ce domaine.

 

C’est un domaine qui est compliqué à intégrer, quelle a été votre stratégie ?

C’est effectivement compliqué, mais j’étais très motivée et j’ai commencé à 22 ans en étant commerciale terrain dans l’est de la France alors que je viens de Bretagne avec pour objectif de passer du terrain au siège.

C’est ce qui s’est passé par la suite, j’ai intégré une fonction marketing et je suis restée 18 ans dans cette entreprise.

Pendant ces 18 années, j’ai aussi eu 3 enfants et beaucoup de changements de fonction. Je me suis beaucoup amusée dans cette entreprise qui était Bayard Presse.

 

Alors qu’est-ce qui a amené l’envie de changement ?

En 2012, nous avons fait un tour du monde avec les enfants pendant un an.

On a bien déconnecté et on a aussi vu des choses qui nous ont pas mal changés.

Quand on est rentré en 2013, on retrouvait notre appartement à Paris et notre vie d’avant, le retour était un peu difficile.

On a eu besoin d’un autre projet : on a décidé de quitter Paris et j’ai décidé de changer d’entreprise. Après 18 ans, c’était aussi une envie de découvrir de nouvelles choses.

 

Comment s’est passée cette nouvelle vie et quel était ce nouveau poste ?

Nous sommes venus nous installer à Nantes et j’ai intégré un poste dans une entreprise qui n’est pas une maison d’édition, mais qui commercialise des robots de cuisine.

Mon rôle était de développer la partie édition avec des livres de recette, la création d’un magazine, des éditions numériques.

Je suis restée 5 ans à ce poste.

Puis, il y a eu un changement de direction, je me suis vue confier la direction marketing en transition, mais j’ai senti que j’avais envie d’autre chose, de vivre une nouvelle aventure.

Au même moment, il y avait un plan de départ volontaire qui se mettait en place et j’ai commencé à me dire qu’il était peut-être temps de saisir l’opportunité.

D’autant qu’entre temps, nous avions refait un voyage en Inde, un peu écourté à cause du Covid, mais qui m’avait à nouveau mis en décalage avec mon quotidien, notamment professionnel. Nos voyages sont toujours dans des conditions très simples et le retour était encore plus « brutal ».


DEVENIR DIRECTEUR D’ETABLISSEMENT DE SANTE


devenir directeur établissement santé reconversion

Comment est née l’idée d’une reconversion dans la santé ?

Je voulais comme beaucoup donner plus de sens dans mon quotidien et en dressant la liste de ce que je voulais, mon conjoint (qui travaille lui-même dans la santé) a fait germer l’idée que je pourrais me plaire dans la direction d’un établissement de santé.

J’étais bien logée pour poser beaucoup de questions et connaître les avantages et les inconvénients avec ce qu’il me racontait !

 

Pourquoi cet intérêt pour la santé ?

Il y a une notion de service et c’est pour moi au-dessus de tout avec la santé.

C’est une contribution à un besoin essentiel du quotidien de tous.

Je ne suis pas médecin mais il y a une place aussi pour la satisfaction patient dans son passage dans un hôpital, et pour une gestion performante.

VOUS AIMEREZ AUSSI cet article :   Comment se reconvertir : les solutions pour y arriver

De toutes les discussions autour de moi, je sais qu’au quotidien ce n’est pas facile, mais le but me parle.

Alors concrètement comment se passe la reprise d’études pour devenir responsable d’un établissement de santé ?

Il existe plusieurs solutions,

  • Une formation pour travailler dans le public comme directeur d’établissement sanitaire, social et médico-social ou comme directeur adjoint dans les établissements hospitaliers. C’est une formation qui dure 2 ans et qui s’intègre sur concours.
  • Ou un Mastère Spécialisé® en alternance « Management en Santé »

 

Ces formations ont lieu toutes les deux à Rennes à l’Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique.

J’ai décidé d’intégrer le mastère parce qu’il s’agit en plus d’une formation en alternance qui me permettait de tout de suite mettre mes connaissances en application, au sein d’une grande clinique nantaise.

 

Comment se passe la sélection dans ce mastère et comment vous y êtes-vous préparée ? Quels sont vos conseils de réussite ?

Il y a une grosse sélection : sur 120 candidats, nous sommes 19 à avoir été retenus.

Pour renforcer mon dossier et mon entretien, et aussi bien sûr mon envie de faire ce projet, j’ai fait des stages d’immersion grâce à Pôle Emploi.

Ces stages ont eu lieu dans des établissements de santé et dans le médico-social et ça m’a confirmé que c’était bien ce que je voulais faire et ça m’a aussi permis d’avoir un dossier sérieux, avec un projet réfléchi.

 

Quel est le profil des personnes qui ont intégré ce mastère management de la santé ?

Dans la promotion 1/3 d’étudiants n’ont pas encore travaillé, 1/3 sont des professionnels de santé en formation continue et 1/3 en reconversion totale et plus de la moitié reprennent leurs études autour de 40 ans ! C’est une grande richesse ce mastère !

 

Concrètement comment se déroule le mastère spécialisé management en santé de Rennes et votre organisation ?

Alors le mastère se passe à Rennes donc et en présentiel, il y a des chambres sur le campus où je me suis installée pour les semaines de cours.

J’ai 3 enfants qui ont 13, 16 et 18 et qui se gèrent parfois tout seuls quand mon conjoint est en déplacement quelques jours dans la semaine.
Ça demande beaucoup d’organisation et d’anticipation dans les courses et les menus !

Il y a des personnes dans la promo qui ont des enfants en bas-âge et qui s’organisent aussi avec les nounous, conjoints, grands-parents.

 

Si j’utilise la méthode que j’ai mise au point pour mes accompagnements QUOI/POURQUOI/COMMENT pour votre reconversion, ce qui change principalement c’est votre pourquoi, ce que vous allez apporter. Ce que vous allez FAIRE de vos journées, vos compétences restent proches de vos anciennes fonctions non ?

Oui tout à fait, c’est un nouveau domaine et la formation permet surtout de connaitre ce domaine. Mais je vais retrouver le travail en équipe, compter sur les expertises de chacun, le management, l’organisation de projets.

Ce qui est nouveau et particulier aussi, c’est le rôle des médecins, qui sont au centre de l’activité de l’établissement, et avec lesquels un bon dialogue est essentiel.

 

Quelles sont, selon vous, les qualités nécessaires pour être directeur d’établissement dans le secteur sanitaire, social et médico-social ?

Je pense que la communication humaine et l’écoute sont clés.

Avoir un goût et un sens du management ensuite pour gérer des équipes de manière hiérarchique et fonctionnelle pour faire en sorte que chacun soit contributeur et ait bien le sens derrière les décisions.

 

Et quelles peuvent être les difficultés principales ?

  • Des problèmes de communication avec des interlocuteurs différents
  • Des problèmes de recrutements et de fidélisation du personnel soignant
  • De ma perception de patiente, une question : le patient est-il au cœur du système de santé ?

 

Comment envisagez-vous la suite ?

J’imagine un poste de direction adjointe ou de direction dans un petit établissement. Mais on verra bien, je suis confiante et je n’en suis encore qu’au début de la formation !

 

Et ma question traditionnelle : si c’était à refaire !

Sans hésiter !

J’avais envie et besoin de me « renourrir intellectuellement ».

On me dit que je suis courageuse, mais c’est en fait très nourrissant cette reprise d’études en milieu de carrière, on devrait tous pouvoir le faire si on veut.

Il n’y a pas de déterminisme, si on veut, on peut changer et je suis contente de montrer ça à mes enfants aussi qui sont par ailleurs responsabilisés avec cette nouvelle organisation !

Et puis ça diminue pour eux le stress de ce qu’on va faire de sa vie en choisissant ses études, car on peut faire des études à tout âge finalement !

VOUS AIMEREZ AUSSI cet article :   Reconversion en sophrologie : témoignage de Catherine

Comment devenir directeur d’établissement sanitairesocial et médico-social ?

Les informations pratiques

Devenir orthophoniste pour votre reconversion comme Laurence vous donne envie ?

Voici quelques informations pratiques !

Les métiers de directeur d’établissement d’établissement sanitaire social et médico-social

Le directeur d’établissement occupe un poste hybride, à la fois médical, social et administratif. Sa principale qualité se doit donc d’être la polyvalence.

Il doit également présenter :

  • un grand sens du relationnel et une capacité à s’adapter à tout type d’interlocuteurs
  • de la rigueur et une bonne organisation
  • un sens de l’empathie développé, pour les patients comme pour les salariés

 

Quelles études pour une reconversion comme directeur d’établissement d’établissement sanitaire social et médico-social ou cadre de santé?

Dans le secteur public, les directeurs d’établissement de santé doivent nécessairement suivre le cursus de l’EHESP (école des hautes études de santé publique). Celle-ci ouvre ses portes aux candidats ayant validé un concours, en interne ou en externe.

La formation suivie par Céline à l’ehesp est le Mastère Spécialisé® en alternance « Management en Santé » permet une insertion professionnelle rapide et sur une large variété de fonctions :

  • cadre ou dirigeant d’établissement ou de service du secteur sanitaire, social et médico-social
  • directeur de soin ou cadre supérieur de santé dans la fonction publique ou dans des établissements privés
  • gestionnaire d’une structure d’hospitalisation à domicile (HAD), d’un service de prévention, d’un réseau ou plateforme en santé, …
  • cadre chargé de mission en Agence Régionale de Santé (ARS) ou en caisse d’assurance maladie
  • consultant en société de conseil spécialisé dans le domaine de la santé
  • chargé de mission au sein des fédérations du secteur
  • chargé de mission ou conseiller technique en santé au sein des collectivités territoriales

Le Mastère spécialisé®, formation post-master (Bac+6), est ouvert aux candidats disposant d’un diplôme de niveau :

  • bac+5 (master, ingénieur, doctorat…)
  • bac+4 avec 3 ans d’expérience professionnelle

Par dérogation, sous validation d’une procédure de validation des acquis professionnels et personnels (VAPP) :

  • Diplôme de niveau M1 validé ou équivalent sans expérience professionnelle
  • Diplôme de L3 justifiant d’une expérience adaptée de 3 ans minimum
  • Bac avec 10 années d’expérience professionnelle (hors stage, césure, cursus initial en alternance).

Il existe par ailleurs une formation pour les concours de la fonction publique en catégorie A dans la même école.

le metier de directeur en etablissement de santé

Et vous aujourd’hui ?


Il y a donc dans cette envie de changement plusieurs ingrédients réunis :

 

Le choix du projet pour Céline se fait ensuite dans une stratégie que j’appelle « le pas de côté », quand votre cœur de métier vous convient et que vous pouvez aller l’exercer dans un autre secteur plus porteur de sens pour vous.

Pour comprendre si cette stratégie pourrait fonctionner pour vous, si vous n’êtes pas sûr que votre problème vient du QUOI, du POURQUOI, du COMMENT, je vous propose de commencer par le GUIDE OFFERT qui vous permettra de démêler les fils !

Vous pouvez aussi découvrir les autres témoignages de reconversion dans le secteur de la santé 

 

Si vous sentez que vous avez besoin d’aller plus loin dans le démêlage, que le secteur de la santé vous attire, mais que vous hésitez entre plusieurs métiers par exemple,  c’est ce que nous faisons dans le programme TROUVER SA VOIE, la Grande Aventure !


GUIDE OFFERT 2021 AH ACCOMPAGNEMENT TROUVER SA VOIE

Ne ratez pas les prochains articles  : Inscrivez-vous à la Newsletter ICI !

AH ACCOMPAGNEMENT

Annaick

Je suis Annaick, j’ai passé 15 ans dans le marketing avec des moments joyeux et d’autres beaucoup moins, vécu 1 expatriation et un retour en France qui m’ont amenée à me poser encore plus de questions sur mes envies professionnelles Et c’est au cours de cette 2ème expatriation au Moyen-Orient, que j’ai créé AH Accompagnement pour ceux et celles qui comme moi ont envie d’être épanoui au travail et par le travail. Je vous accompagne donc à trouver ou retrouver votre voie et à prendre votre envol professionnel avec des séances en ligne et des programmes personnalisés.

Ajouter un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués*