Développer son réseau professionnel : pourquoi et surtout comment !

By 31 janvier 2019 février 13th, 2019 Articles, Expatriation, Retour en France
citation hugo

Pourquoi développer son réseau professionnel ?

On nous dit souvent qu’il est important de développer notre réseau professionnel mais avant de savoir comment, on peut tout de même se demander pourquoi !

1/ Parce qu’il existe un marché « caché » de l’emploi accessible uniquement par le réseau professionnel ou relationnel

Il existe bien un marché caché où les offres ne sont pas publiées et ne passent que par le réseau. C’est surtout vrai pour des postes de haut niveau mais pas QUE. On peut très bien avoir besoin de quelqu’un dans son équipe, en parler à un dîner à des amis … qui vont nous recommander telle personne qui est top et hop, un poste pourvu sans annonce.

On parle de 50%, 80% des postes pourvus ainsi… Même sans connaître ce chiffre, savoir que ce marché existe est déjà une excellente raison de développer son réseau dans un objectif professionnel.

2/ Mais

le réseau n’est pas uniquement là pour vous fournir directement un travail et nous verrons tout à l’heure qu’il ne faut pas le voir comme cela.

Le réseau est en revanche très utile pour avoir de l’information. 

Dans le cas notamment où l’on peut avoir envie de changer de secteur, on peut utiliser le réseau pour avoir de l’information. C’est un formidable vecteur de communication. Les gens de votre réseau professionnel aimeront vous rendre ce service.

Sans forcément avoir envie de changer de métier, vous pouvez par exemple vous dire que vous iriez bien être comptable dans le secteur automobile plutôt que dans l’industrie pétrolière. Et pour connaître ce secteur, vous pouvez faire appel à votre réseau – professionnel ou pas d’ailleurs.

Et évidemment si vous souhaitez un plus gros changement de cap, cela fonctionne aussi. J’ai par exemple contacté l’an passé, des personnes dans les cabinets de recrutement qui m’avaient appelé pour me « chasser », pour moi-même leur poser des questions sur leur métier ;-).

3/ Le réseau professionnel pour avoir des conseils 

Vous pouvez effectivement aussi demander conseils à votre réseau sur votre candidature, votre CV : est-ce que cela colle aux attentes du secteur ? du métier ?

Comment avez-vous dépassé telle difficulté ? Il peut s’agir de la gestion vie privée / vie pro quand on vient d’être maman, de l’intégration d’un poste à plus haute responsabilité, …

4/ Parce qu’avec un réseau on est plus visible 

Et oui, votre ami peut parler de vous à un ami, peut liker votre post LinkedIn, peut partager votre profil…

5/ Pour vous développer, pour aller plus loin, le réseau professionnel est parfait 

Vous pouvez intégrer des réseaux spécialisés et développer des compétences spécifiques lors de conférences, rencontrer des mentors qui vous permettront de vous dépasser, vous impliquer et acquérir de nouvelles compétences…

6/ Pour rester motivé, se sentir soutenu !

Et puis dans certains moments, le réseau sert aussi à garder le cap. Quand on est en recherche d’emploi, en création de société, en prise de poste…

Avoir un réseau ou aller dans des réseaux spécifiques permet de traverser les moments compliqués plus facilement parce qu’on est soutenu. Parce que parfois prendre un café avec une personne va débloquer la situation.

Bref le réseau est le couteau suisse de votre parcours professionnel

réseau professionnel couteau suisse

Développer son réseau professionnel : toutes les excuses pour ne pas le faire !?

Maintenant que vous êtes convaincu qu’il FAUT développer, entretenir, soigner votre réseau (s’il en était besoin !), reste à savoir COMMENT !

Pour réussir à bien travailler son réseau, le principal challenge est de passer à l’ACTION en levant tout nos propres freins.

Et oui parce que je ne connais que trop bien toutes les réticences ! Alors listons toute les bonnes et les mauvaises raisons pour ne pas travailler ses réseaux professionnels

1/ Je suis timide, je n’ose pas aller vers les gens

Et moi aussi, je suis timide !

Longtemps, j’ai baissé la tête dans la rue quand je croisais quelqu’un que je connaissais parce que je me disais que cette personne n’allait pas me reconnaître …

Et puis j’ai choisi un 1er métier où je devais présenter toutes les semaines des analyses marketing pendant 1 à 2h, seule debout devant une quinzaine de personnes. Les premières minutes, j’étais rouge avec la voix qui tremblait. Cela a duré à peu près 1 an et puis cela a été mieux jusqu’à ce que je n’y pense même plus : je dois prendre la parole en public, j’y vais.

L’expatriation m’a aussi beaucoup apporté là dessus puisque de toute façon si vous attendez de connaître quelqu’un pour faire quelque chose… vous resterez peut-être seul chez vous pendant 3 ans ! Donc il faut aller à des cafés où vous ne connaissez personne en arrivant et dire bonjour à tous ces gens inconnus !

Pourquoi je vous raconte ma vie passionnante 😉 ?

Pour vous dire qu’il suffit de commencer à le faire pour réussir à le faire ! Oui :

  • il est pour la plupart d’entre nous assez inconfortable de contacter des gens peu connus,
  • écrire un mail pour demander de l’info n’est pas quelque chose qu’on adore faire,
  • aller à un apéritif débat et engager la conversion, nous demande un effort

ET ?

Quel est le risque ? Le danger ? Qu’est ce qui peut se passer de pire ?

Le pire : on ne vous répond pas, et c’est tout. Rien de plus.

Le mieux : on vous répond et vous avancez.

Alors comme pour tout, il ne suffit pas de comprendre qu’il est bien d’entretenir son réseau, de se dire qu’il faut le faire, de planifier de le faire. Il faut LE FAIRE.

2/ J’ai peur de perdre mon temps dans des événements

où finalement je ne vais pas rencontrer les bonnes personnes

Il arrive effectivement qu’on aille à des salons et qu’on ne fasse pas de rencontres clés mais cela n’a aucune importance. Il s’agit d’un investissement long terme, on n’est jamais à l’abri d’une bonne surprise, pour reprendre une célèbre phrase « sur un malentendu, ça peut toujours marcher!!! ».

 

3/ Développer mon réseau professionnel : je n’aime pas, ce n’est pas naturel, ce sont des rapports faussés

Cela dépend de la posture que VOUS prenez. Vous entretenez un réseau pour avoir de l’aide, du soutien, des infos mais comme pour tout dans la vie, cela est en principe RÉCIPROQUE. 

Et vous pouvez donc être amené vous aussi à rendre service, à donner des infos, … Si on ne vous contacte pas juste le jour où on a besoin d’un emploi, vous ne vous sentez pas utilisé.

Personnellement, je suis ravie d’aider des personnes à comprendre ce qu’est mon métier ou ce qu’étaient mes métiers dans le marketing. Etre chef de produit, c’est quoi concrètement ? Travailler chez Unilever, Procter ou L’Oréal, c’est bien ou pas ?

Et actuellement, on se sert les coudes entre entrepreneuses « nomades » via internet et c’est tant mieux, on se soutient moralement, on se rend des services sur des conseils techniques, de communication, etc.

Ce n’est pas de la manipulation tant que vous ne faites pas cela que dans un sens, tant que vous apportez autant que vous demandez.

Comment développer son réseau professionnel ?

Pour développer son réseau professionnel, il est utile de penser aux contacts on line et off line ! De ne pas se contenter uniquement des réseaux sociaux donc même s’ils sont très utiles.

Parmi les réseaux sociaux professionnels, je vais me concentrer ici sur le plus utile : LinkedIn. Ensuite, vous pouvez aussi aller à des conférences, à des salons, à des meetup sur vos thèmes pro près de chez vous… La manière de rencontrer des gens est infinie !

1. Comment développer votre nombre de contacts via LinkedIn ?

Ici encore il s’agit de mettre sa timidité de côté pour demander en contact :

  • chaque personne rencontrée après chaque RDV professionnel même si ce n’est qu’une fois, même si c’est un DG, même si … Au pire il ne se passe au rien 🙂
  • tous vos anciens collègues, fournisseurs, clients…
  • tous vos amis
  • les suggestions si elles font sens pour vous

Ici c’est la base de votre nombre de contacts.

Vous pouvez aussi aller chercher des groupes sur vos problématiques, suivre des influenceurs et leur faire une demande de mise en relation personnalisée (pas de demande automatique !).

En expatriation : 

On ajoute tous les contacts que l’on rencontre au fur et à mesure et qui vont bouger et qui ont des amis qui vont bouger mais sait on jamais au prochain poste où nous serons !

Au retour en France, on active ce réseau, on note qu’on rentre, on remet son profil en Français …

Travailler son profil LinkedIn à son retour en France

2. Utiliser les réseaux spécifiques à vos problématiques pour bâtir votre réseau professionnel

En parallèle, vous pouvez aller vous inscrire dans des réseaux spécifiques à vos problématiques :

Vous pouvez aller chercher ainsi du soutien, du partage d’expérience, de compétences de manière plus spécifique avec des personnes qui sont passées par là et pourront vous aiguiller encore mieux.

En expatriation ou au retour en France :

3. Comment savoir approcher les gens avec qui je veux entrer en relation ?

 

LA REGLE d’OR : je n’écris pas un mail pour demander un travail !

Sauf à un ami très proche à qui je peux dire que je cherche du travail mais dans un réseau plus large, la personne qui du coup n’a pas forcément de postes ou la main sur la question va juste botter en touche.

Je peux donc prendre contact en direct ou par mail :

  • en demandant un conseil
  • pour une recherche, une enquête, des interviews et on partagera les résultats
  • pour une mise en contact avec une personne de son entourage

Et on va chercher à approcher la personne via un intérêt commun, en montrant qu’on la connaît un minimum.

On fait court, on demande juste un RDV rapide au téléphone et on fait un suivi.

Dans la newsletter de la semaine, je vous permets de tester un exemple de mail !Inscrivez-vous 😉

Comment entretenir son réseau professionnel ?

Ensuite une fois ces nouveaux contacts acquis, pour entretenir les relations, il va s’agir de donner pour recevoir comme déjà partagé plus haut !

Donnez du contenu sur LinkedIn,

partagez des informations utiles,

écrivez des messages à vos contacts,

allez prendre des cafés, des déjeuners même et surtout quand vous n’avez besoin de rien !

Initiez le changement avec une heure de bilan OFFERTE

Envie d'aller plus loin ensemble, sur le réseau, sur votre projet, votre LinkedIn ?

* Pour ces techniques, les formations ESCP m’ont été très utiles notamment avec O’Ona Souissi.
AH Accompagnement

About AH Accompagnement

Leave a Reply

error: Le contenu est protégé !
37 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez37
+1